BRI, la « Banque des Banques », lance « Atlas » un outil pour surveiller la DeFi et les cryptos.

Dans un monde financier en constante évolution, les cryptomonnaies ont bouleversé la donne. Face à cette révolution, les titans bancaires traditionnels prennent position. Découvrez le "Projet Atlas" : la nouvelle arme de la Banque des Règlements Internationaux (BRI) et de la Banque Centrale Européenne (BCE) pour surveiller de près l'univers en plein essor de la blockchain. Au-delà de la simple régulation, quels sont les enjeux réels de cette initiative ? Est-ce la fin de l'anonymat tant prisé des utilisateurs de cryptos ? Plongeons ensemble dans les méandres de cette démarche ambitieuse et déterminante pour l'avenir de la finance.

Le projet «  »: Surveillance globale des cryptos par la BRI

L'essor impressionnant des cryptomonnaies a créé des ondes de choc dans le paysage financier traditionnel. Les banquiers, jadis gardiens exclusifs des échanges de valeur, cherchent désormais à s'adapter. Mais comment? Ils se tournent vers la surveillance et le contrôle des transactions blockchain, et le « projet Atlas » en est la preuve tangible.

BRI et BCE: L'alliance contre la menace des cryptomonnaies

La Banque des Règlements Internationaux (BRI), souvent qualifiée de «  », a, en collaboration avec la Banque Centrale Européenne (), dévoilé son intention de contrer la montée des cryptomonnaies. Leur réponse? Le « Projet Atlas ».

Annoncé dans un communiqué de presse récent, « Project Atlas » se positionne comme une plateforme de surveillance des données. Son objectif: éclairer la « pertinence macroéconomique » des marchés de -actifs et de la décentralisée ().

Mais en creusant un peu plus profondément, il est clair que cette initiative va au-delà d'une simple plateforme d'analyse. Elle vise à tracer les données on-chain et off-chain des blockchains publiques et des plateformes d'échange de cryptomonnaies. Cette démarche est stratégique, surtout pour repérer les transactions qui auraient pu passer par des plateformes protégeant l'anonymat de leurs utilisateurs, telles que CoinJoin.

Lire Plus  L'appel du gouverneur de la Banque de France pour une régulation internationale des conglomérats crypto

La surveillance généralisée: L'avenir de la finance traditionnelle ?

Ce n'est pas seulement la BRI et la BCE qui montrent de l'intérêt pour ce projet. Trois banques centrales nationales, la , la Deutsche Bundesbank et la De Nederlandsche Bank, se sont jointes à l'initiative. Leur motivation est transparente: ils cherchent à réguler ce qui semble échapper à tout contrôle.

Les cryptos et les DeFi, bien qu'innovantes, manquent souvent de transparence et pourraient potentiellement poser des risques pour la stabilité financière. « Le projet Atlas fournit des données adaptées aux besoins des banques centrales et des régulateurs financiers. En connectant diverses sources, Atlas donne aux utilisateurs des outils pour évaluer plus précisément l'importance économique de ces marchés », révèle le communiqué.

Lire Plus  Plongée dans le monde des Atomic Swaps : Un guide complet !

La phase suivante pour Atlas, après avoir testé son concept sur , est d'étendre sa portée au réseau (ETH), en se concentrant en particulier sur la DeFi.

Implications et enjeux du « Projet Atlas »

La question que beaucoup se posent est: est-ce la bonne direction pour l'avenir de la finance? L'intention derrière Atlas est claire: proposer une solution aux préoccupations liées à l'anonymat et aux risques potentiels associés aux cryptomonnaies. Cependant, cela soulève également des questions sur la vie privée et l'autonomie des utilisateurs.

Les cryptos étaient initialement conçues comme une alternative au système bancaire traditionnel, offrant anonymat, sécurité et décentralisation. Avec des initiatives comme Atlas, la ligne entre la finance traditionnelle et la crypto pourrait devenir de plus en plus floue.

En conclusion, le « projet Atlas » est un témoin de l'évolution rapide du paysage financier mondial. Alors que les banquiers cherchent à s'adapter à une nouvelle réalité, la communauté crypto doit rester vigilante et informée.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :