Caroline Ellison a déclaré au juge qu’elle était d’accord avec Sam Bankman-Fried, pour fournir “des états financiers trompeurs aux prêteurs d’Alameda”

Des états financiers trompeurs ont caché à quel point les finances d'Alameda et de FTX étaient imbriquées.

, l’ancienne PDG de la société de trading algorithmique Alameda, a déclaré au juge qu’elle était d’accord avec l’ancien PDG de , , pour fournir “des états financiers trompeurs aux prêteurs d’Alameda“.

Selon la transcription de son allocution devant le tribunal, prononcée le 19 décembre mais gardée sous scellés jusqu’à ce que Bankman-Fried soit libéré trois jours plus tard moyennant une caution de 250 millions de dollars, Ellison a déclaré au juge Ronnie Abrams du tribunal de district des États-Unis : “Je suis vraiment désolée de ce que j’ai fait – je savais que c’était mal“.

Le tribunal lui a demandé de clarifier. “Saviez-vous aussi que c’était illégal ?

Oui“, a répondu Caroline Ellison.

Caroline Ellison, ainsi que le cofondateur de FTX, Gary Wang, ont plaidé coupable la semaine dernière à des accusations fédérales en rapport avec leur rôle dans les fraudes qui ont contribué à l’effondrement de FTX, et tous deux coopèrent avec le District Sud de New York. La nouvelle de leurs accords de plaidoyer a été retenue jusqu’à ce que Sam Bankman-Fried soit en route pour les États-Unis depuis les Bahamas.

Les états financiers trompeurs se présentaient sous la forme de “bilans trimestriels qui dissimulaient l’ampleur des emprunts d’Alameda et les milliards de dollars de prêts qu’Alameda avait consentis“, a expliqué Caroline Ellison.

J’ai convenu avec Sam Bankman-Fried et d’autres de ne pas divulguer publiquement la véritable nature de la relation entre Alameda et FTX, y compris l’accord de crédit d’Alameda“, a-t-elle dit.

Lire Plus  Délit d'initié : Les données d'Onchain révèlent qu'Alameda a acquis des jetons spécifiques un mois avant les cotations FTX

La transcription a été examinée et rapportée séparément par le New York Times, Reuters et Bloomberg. Des parties ont également été publiées sur Twitter par Matthew Russell Lee de Inner City Press.

La déclaration d’Ellison a confirmé les rapports précédents selon lesquels Alameda bénéficiait d’un traitement spécial de la part de FTX, pouvant retirer librement de l’argent de sa société sœur.

J’ai compris que les dirigeants de FTX avaient mis en place des paramètres spéciaux sur le compte FTX.com d’Alameda qui permettaient à Alameda de maintenir des soldes négatifs dans diverses devises fiat et crypto-monnaies“, a-t-elle déclaré. “En termes pratiques, cet arrangement permettait à Alameda d’accéder à une ligne de crédit illimitée sans être obligé de déposer une garantie, sans avoir à payer d’intérêts sur les soldes négatifs et sans être soumis aux appels de marge ou aux protocoles de liquidation de FTX.com.

Caroline Ellison a en outre admis qu’elle et d’autres savaient quand Alameda était surendetté, et ce que cela signifiait.

J’ai compris que si les comptes FTX d’Alameda avaient des soldes négatifs importants dans une devise particulière, cela signifiait qu’Alameda empruntait les fonds que les clients de FTX déposaient sur la bourse. 

Quant à Sam Bankman-Fried, Caroline Ellison a déclaré que lui et d’autres cadres avaient obtenu des prêts d’Alameda, qui réalisait entre-temps ” de nombreux gros investissements à risque illiquides. ”

Lire Plus  Pour la Banque centrale européenne l'effondrement de FTX n'aura pas d'impact sur les marchés financiers, mais une inflation élevée en aura

Pour rembourser ces prêts, Caroline Ellison dit avoir “convenu avec d’autres” d’emprunter des milliards de dollars à FTX.

J’ai compris que FTX aurait besoin d’utiliser les fonds des clients pour financer ses prêts à Alameda“, a-t-elle déclaré. “La plupart des clients de FTX ne s’attendaient pas à ce que FTX prête leurs avoirs numériques et leurs dépôts en monnaie fiduciaire à Alameda de cette manière.

Caroline Ellison avait également un message pour les victimes de l’effondrement de l’entreprise.

Je tiens à m’excuser pour mes actions auprès des clients touchés de FTX, des prêteurs d’Alameda et des investisseurs de FTX“, a-t-elle déclaré. “Depuis que FTX et Alameda se sont effondrés en novembre 2022, j’ai travaillé dur pour aider à la récupération des actifs au profit des clients et pour coopérer avec l’enquête du gouvernement.

Je suis ici aujourd’hui pour accepter la responsabilité de mes actions en plaidant coupable“, a-t-elle conclu.

À propos de l’auteur, Paul Laurent

Paul est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info