Dans l’ombre des hackers : découvrez le vaste cryptobraquage orchestré par la Corée du Nord et ses conséquences sur les 2,5 milliards volés

Dans une ère où la cryptomonnaie règne en maître, la a orchestré des cyberattaques monumentales, s'appropriant plus de 2,5 milliards de dollars. Avec le Japon en première ligne de mire, cette vague de a ébranlé les économies des principales puissances de l'Asie.

Des hackers nord-coréens détroussent le Japon de 721 millions de dollars

L'univers des est devenu un terrain de chasse privilégié pour les hackers nord-coréens. Depuis 2017, ces derniers ont réussi à subtiliser la somme astronomique de 721 millions de dollars au Japon, faisant de ce pays l'un des plus touchés par ce phénomène. En effet, cette somme représente 30% des vols de cryptomonnaies à l'échelle mondiale.

Selon une étude réalisée par une entreprise britannique spécialisée dans la conformité, la Corée du Nord a recours à des méthodes d'hacking et de rançongiciels pour dérober des actifs en cryptomonnaies. Les principales cibles de ces cyberattaques sont le Japon, le Vietnam et , véritables plateformes de la cryptomonnaie en Asie.

Le groupe Lazarus : Les maîtres du braquage de cryptomonnaies

Le groupe Lazarus, collectif de hackers basé en Corée du Nord, a vu ses transactions sur la blockchain suivies de près par la firme d'analyse Sur les 2,3 milliards de dollars de cryptomonnaies dérobées, le Japon a payé le plus lourd tribut, suivi du Vietnam avec 540 millions de dollars, des États-Unis avec 497 millions de dollars et de Hong Kong avec 281 millions de dollars.

Elliptic estime le montant des cryptomonnaies ées à 640 millions de dollars pour l'année 2022. Un rapport du Conseil de sécurité des Nations Unies daté du 5 avril révèle que le montant de ces vols a doublé depuis 2021.

Le Japon : terre promise de la cryptomonnaie

Le Japon est à l'avant-garde de la révolution des cryptomonnaies, grâce à un environnement réglementaire favorable et un soutien fort du gouvernement et du secteur financier. Selon des recherches, plus de 5 millions de personnes, soit 4,0% de la population totale du Japon, possèdent actuellement de la cryptomonnaie.

Le gouvernement japonais a adopté une approche proactive pour réguler le marché de la cryptomonnaie. L'Agence des services financiers (FSA) a mis en place des mesures pour protéger les investisseurs et prévenir le blanchiment d'argent et autres activités illicites. Elle a suspendu la plateforme d'échange de cryptomonnaies FTX Japan l'année dernière.

Le défi de la sécurité des cryptomonnaies face à la cybercriminalité

La vague de cyberattaques orchestrées par la Corée du Nord souligne l'urgence de renforcer la sécurité autour des cryptomonnaies. Les pays asiatiques, particulièrement le Japon, sont particulièrement exposés à cette menace, compte tenu de leur position de leader dans le secteur des cryptomonnaies.

La réponse à cette menace passe non seulement par une adéquate, comme celle mise en place par la Financial Services Agency au Japon, mais aussi par une sensibilisation accrue de tous les utilisateurs de cryptomonnaies. Face à l'ampleur des sommes volées, il est crucial de comprendre que la protection des actifs numériques est l'affaire de tous.

Ensemble, il est possible de transformer l'univers des cryptomonnaies en un espace plus sûr et résistant aux attaques, où chaque individu peut investir et échanger en toute confiance.

4.3/5 - (7 votes)

Laurent Gigaud

Je m'appelle Laurent et je suis rédacteur pour ActuCrypto.info, un site web dédié à l'information sur les -monnaies. Je suis un passionné des crypto-monnaies et je m'efforce de partager mes connaissances et de fournir des informations de qualité à nos lecteurs. Je me suis intéressé aux crypto-monnaies en 2017 et j'ai commencé à investir et à trader. Depuis, je me suis spécialisé dans l'analyse technique et le des crypto-monnaies. Je suis également un grand fan de la technologie blockchain et j'essaie de lire autant que possible sur le sujet. J'aime également et explorer de nouvelles cultures et de nouvelles technologies.

Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :