La Réserve fédérale américaine (Fed) a interrogé un groupe de banques nationales et internationales qui ont confirmé leur intérêt à inclure des produits liés au bitcoin à court et moyen terme

FED : 4 banques sur 10 veulent s’impliquer dans le Bitcoin. L’enquête SFOS, qui se traduit par “Senior Financial Officers Survey“, vise à recueillir des informations sur les intérêts des banques à l’intérieur et à l’extérieur des États-Unis.

Sur les 80 banques interrogées, 46 sont des banques américaines et 34 des banques internationales, bien que le rapport de la Fed n’indique pas les noms des banques en question.

La troisième et dernière partie de l’enquête porte sur l’innovation numérique. Au Etats-Unis, 40 % des banques participantes ont indiqué qu’elles accordaient une priorité moyenne à élevée à la croissance du développement de produits liés à la technologie Blockchain, tels que la technologie DLT (distributed ledger technology) ou les actifs numériques cryptographiques. Cette démarche est axée sur une période de deux à cinq ans.

À court terme, au cours des deux prochaines années, les résultats réduisent à 27 % seulement les personnes intéressées par la technologie Blockchain.

Parallèlement, environ 17% des banques interrogées n’ont pas quantifié leur niveau d’intérêt pour de tels produits. Toutefois, la plupart d’entre eux ont indiqué qu’ils suivaient l’évolution de l’utilisation de cette technologie et qu’ils étaient prêts à s’adapter aux changements survenant dans le secteur bancaire.

Les principes moraux et philosophiques du bitcoin sont radicalement opposés à ceux des banques, ce qui n’empêche pas ces institutions financières de tenter de tirer le meilleur parti de la technologie issue de la création de Satoshi Nakamoto.

Du réseau Ripple, une blockchain privée ayant pour but d’être utilisée par les banques et les institutions financières du monde entier, aux cartes de débit permettant d’utiliser le BTC, comme celle promue par la banque panaméenne Towerbank ; tous sont des exemples de la façon dont les banques tentent de surfer sur ” la vague crypto ” sans quitter la mer centralisée qu’elles contrôlent.

Lire Plus  La Fed et la FDIC ordonnent à Voyager Digital de cesser de mentir aux clients
À propos de l’auteur, Monsieur Ripple

Monsieur Ripple a parfois des problèmes avec la SEC, ce qui en fait un expert en litiges crypto. Il est notre expert juridique et est notre plus grand défenseur des droits des utilisateurs de crypto dans le monde.