L’administrateur judiciaire américain prévoit de nommer un examinateur dans l’affaire FTX, tandis que SBF décrit d’étranges pratiques de trading sur marge

Le 1er décembre 2022, un avocat du Trustee américain a soumis une lettre écrite aux responsables du tribunal des faillites du Delaware qui cherche à établir un examinateur indépendant pour enquêter sur les procédures de faillite de FTX en vertu du chapitre 11.

Le mandataire américain a expliqué dans cette lettre que l'effondrement de FTX était comparable à des cas de faillite complexes comme ceux de Lehman, de la Washington Mutual Bank et de New Century Financial. De plus, alors que le mandataire américain a soumis un dossier demandant un tiers examinateur, l'ancien PDG de , Sam Bankman-Fried, a continué d'apparaître dans de nombreuses interviews avec les médias.

Agent fiduciaire américain : Un examinateur devrait « enquêter sur les allégations substantielles et sérieuses de fraude ».

L'administrateur judiciaire américain, une composante du ministère de la des États-Unis, s'implique dans le dossier de faillite de FTX après que l'avocat Andrew Vara  a déposé une demande pour un examinateur indépendant. L'entité de régulation est chargée de superviser l'administration des procédures de faillite afin de s'assurer qu'elle protège l'intégrité du système fédéral de faillite.

Le dépôt d'Andrew Vara cite le témoignage initial de l'actuel PDG de FTX, John Ray, qui a noté chez FTX un « échec complet des contrôles de l'entreprise et une absence totale d'informations financières fiables« . Andrew Vara affirme que l'effondrement de FTX « est probablement la plus rapide des grandes faillites d'entreprises de l'histoire américaine, qui se traduit par des cas de faillite en « chute libre »« .

En outre, l'avocat du Trustee américain a comparé les retombées de FTX à certaines des plus grandes faillites de l'histoire. « Comme les cas de faillite de Lehman, Washington Mutual Bank, et New Century Financial avant eux, ces cas sont exactement le genre de cas qui nécessitent la nomination d'un fiduciaire indépendant pour enquê et faire un rapport sur l'effondrement extraordinaire des débiteurs« , détaille le dépôt de Andrew Vara. Le Trustee américain estime que la nomination d'un examinateur indépendant serait dans l'intérêt des débiteurs et des créanciers.

En outre, Andrew Vara insiste sur le fait que l'effondrement de FTX devrait faire l'objet d'une enquête approfondie pour tout type de faute financière et de . « Un examinateur pourrait – et devrait – enquêter sur les allégations substantielles et sérieuses de fraude, de malhonnêteté, d'incompétence, de mauvaise conduite et de mauvaise par les débiteurs, sur les circonstances entourant la faillite des débiteurs, sur la conversion apparente des biens des clients de l'échange, et sur l'existence éventuelle de réclamations et de causes d'action colorables pour réparer les pertes. »

Lire Plus  FTX et Alameda se réveillent soudainement et investissent 190 millions de dollars dans les échanges

Jesse Powell de Kraken : « SBF ne sait pas du tout comment fonctionne le trading sur marge« .

Alors que le dépôt du Trustee américain auprès du tribunal des faillites était en cours, Bankman-Fried (SBF) a décidé que ce serait une bonne idée de faire une analyse de la situation. interview sur Twitter Espaces. Le PDG de crypto disgracié a été invité par Mario Nawfal et des dizaines de milliers de personnes se sont mises à l'écoute. SBF a évité une grande partie des questions en notant qu'il n'était pas au courant de certains détails spécifiques qui se sont produits, et il a également dit qu'il n'avait pas de bonnes informations parce qu'il n'avait plus le contrôle de FTX.

Malgré le manque d'informations, SBF a répondu aux questions pendant environ deux heures, et il a décrit un étrange processus de marge et de prêt, complètement contradictoire avec la façon dont les échanges de produits dérivés traditionnels sont censés fonctionner. Jesse Powell, de Kraken, a qualifié la description des opérations sur marge de SBF de pure foutaise.

« SBF est complètement à côté de la plaque en ce qui concerne le fonctionnement des opérations sur marge« , a déclaré Powell a déclaré lors de l'interview de jeudi soir (ET). Il dit que l'ensemble de la bourse fonctionnait sur un modèle d'équité de compte net et que n'importe qui pouvait emprunter n'importe quoi (n'importe quel montant ?) à partir des fonds des clients ou de nulle part. Ce n'est pas comme ça que ça devrait fonctionner. « Tout s'additionnait si vous comptiez les soldes négatifs comme 100% récupérables » WTF !? Non, mec. Emprunter 10 000 BTC des soldes des clients par rapport à la à la valeur du marché n'est pas seulement une mauvaise gestion du risque« , a déclaré M. Powell. opine:

C'est une fraude masquée. Le seule difference entre SBF  et Madoff est que Madoff n'avait pas de jeton.

Au cours de son interview, SBF a expliqué qu'il se sent « incroyablement mal » à propos de la situation et qu'il a récemment acquis un nouvel avocat. « J'ai un conseiller juridique en ce moment. J'ai un nouveau conseiller juridique« , a déclaré SBF aux participants de l'événement Twitter Spaces de Nawfal. Bien que SBF ait beaucoup de mal à se souvenir des détails, les participants insistent sur le fait que SBF a admis avoir mélangé les livres d'échange au comptant de FTX avec les livres de marge de FTX. Simon Dixon de Bank to the Future a expliqué:

Nous avons réussi à obtenir de qu'il admette directement que le spot FTX et les portefeuilles chauds de la marge étaient mélangés, y compris Alameda et les comptes de FTX . Soutenant un bitcoin pour vendre à découvert ou investir en VC avec des FTT illiquides comme garantie implique une garde.

L'interview de l'ancien PDG de FTX a été un peu plus révélatrice que les entretiens qu'il a réalisés au cours de sa tournée médiatique. Certains des invités des Espaces Twitter pensent que la principale motivation de SBF pour parler aux gens est de pouvoir donner une meilleure image de lui-même afin de rester en liberté. SBF a également admis que des retraits depuis les Bahamas ont eu lieu, et peut-être à deux occasions.

Lire Plus  FTX face à la justice : ouverture du procès tant attendu, Sam Bankman-Fried dans la tourmente !

Le fait est que personne n'est certain de la raison pour laquelle SBF fait ces interviews, mais de nombreux auditeurs de Twitter Spaces pensent qu'il a simplement esquivé les questions et y a répondu d'une manière très calculée. Alors que le mandataire américain cherche à nommer un tiers examinateur pour enquêter sur la possibilité d'une mauvaise conduite, il est possible que l'examinateur trouve les interviews de SBF très intéressantes.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :