Le département du Trésor américain a interdit Tornado Cash !

"Tornado Cash a échoué à plusieurs reprises à imposer des contrôles efficaces destinés à l'empêcher de blanchir des fonds pour des cyberacteurs malveillants", indique un communiqué du Trésor.

L'Office of Foreign Assets Control de l'agence gouvernementale a ajouté lundi le populaire outil de mélange Ethereum à sa liste de . Un article sur le site Web du Trésor confirme que le site Web du protocole et une liste de contrats intelligents associés au projet sont désormais bloqués.

Dans un communiqué de presse, le sous-secrétaire au Trésor pour le terrorisme et le renseignement financier, Brian E. Nelson, a déclaré :

« Aujourd'hui, le Trésor sanctionne Tornado Cash, un mélangeur de devises virtuelles qui blanchit le produit de cybercrimes, y compris ceux commis contre des victimes aux . Malgré les assurances publiques du contraire, Tornado Cash a échoué à plusieurs reprises à imposer des contrôles efficaces destinés à l'empêcher de blanchir régulièrement des fonds pour le compte de cyberacteurs malveillants, sans prendre de mesures de base pour faire face à ses risques. Le Trésor continuera à mener des actions agressives contre les mélangeurs qui blanchissent des devises virtuelles pour les criminels et ceux qui les aident. »

Tornado Cash est une application populaire qui permet aux utilisateurs d'Ethereum d'obscurcir les transactions afin de préserver leur vie privée. Elle permet aux utilisateurs de déposer leurs actifs dans des contrats intelligents, puis de les retirer d'une nouvelle adresse afin de rendre leur activité sur la chaîne plus difficile à suivre. Tornado Cash est devenu un pilier de l'écosystème Ethereum pour de nombreux utilisateurs, mais il a également acquis une certaine notoriété en raison de sa popularité auprès des pirates. Chaque fois qu'un piratage de DeFi se produit sur Ethereum, les voleurs ont tendance à utiliser Tornado Cash pour couvrir leurs traces et s'enfuir avec les fonds és. Plus d'un milliard de dollars de fonds illicites ont été acheminés par ce protocole au cours de l'année écoulée, dont l'attaque record de 550 millions de dollars sur le pont Ronin d'Axie Infinity en mars.

Lire Plus  Le jeton de gouvernance TORN de Tornado Cash a chuté de plus de 57 % !

Tornado Cash a suscité la controverse dans la communauté en avril lorsqu'il a annoncé qu'il avait commencé à utiliser l'oracle pour bloquer les adresses qui avaient été sanctionnées par l'. « Le maintien de la confidentialité financière est essentiel pour préserver notre liberté, cependant, cela ne devrait pas se faire au prix de la non-conformité« , a déclaré Tornado Cash à l'époque, soulevant des questions sur son degré de décentralisation.

L'OFAC a émis plusieurs sanctions liées aux -monnaies dans le passé, mais celle-ci est unique en ce qu'elle vise un protocole plutôt qu'une simple façade de site web. La liste des adresses bloquées comprend notamment l'adresse proxy, le contrat de dépôt de 10 ETH, le contrat de dépôt de 100 ETH et le contrat de dépôt de 100 DAI.

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :