Les conservateurs britanniques élisent le “Crypto Bull” Rishi Sunak comme prochain Premier ministre

L'ancien ministre des finances est un partisan de l'innovation cryptographique dans le secteur privé et des CBDC.

L’ancien ministre britannique des finances et crypto-bull établi, Rishi Sunak, remplacera bientôt Liz Truss en tant que Premier ministre du pays.

Liz Truss a été éjectée de son poste de chef de file 45 jours seulement après son entrée en fonction, après que son plan ambitieux de réduction des impôts sur les revenus les plus élevés du pays se soit rapidement retourné contre elle. Les prix des hypothèques ont grimpé en flèche par la suite, tandis que la livre sterling s’est effondrée, rendant rapidement Liz Truss impopulaire auprès de la grande majorité des Britanniques.

Son remplaçant, nouvellement choisi par ses collègues du Parti conservateur, a été le seul candidat à recevoir le soutien de plus de 100 législateurs. Cela a fait de lui le seul député habilité à se présenter aux élections, le faisant gagner par défaut.

Je peux confirmer que nous avons reçu une candidature valide, et que Rishi Sunak est donc élu à la tête du Parti conservateur“, a déclaré Graham Brady, un responsable du parti.

Rishi Sunak sur la crypto

Liz Truss a montré un soutien en ligne pour une approche peu réglementée de la crypto en 2018, mais a fait peu de commentaires sur l’industrie en dehors de cela.

Rishi Sunak, en revanche, a plaidé pour transformer la Grande-Bretagne en un véritable hub crypto plus tôt cette année.

Certaines des ambitions de Rishi Sunak comprennent la transformation des stablecoins en une “forme de paiement reconnue” au Royaume-Uni tout en créant un “bac à sable d’infrastructure financière” pour aider les entreprises à innover dans le secteur.

“Nous voulons voir les entreprises de demain – et les emplois qu’elles créent – ici au Royaume-Uni, et en réglementant efficacement, nous pouvons leur donner la confiance dont elles ont besoin pour penser et investir à long terme”, a déclaré Sunak en avril.

Avant la politique, Rishi Sunak a travaillé comme gestionnaire de fonds spéculatifs à la banque d’investissement Goldman Sachs aux États-Unis. Élu au parlement en 2015, il a ensuite été nommé chancelier de l’Échiquier en 2020, juste avant le début de la pandémie.

Lire Plus  Liz Truss pourrait devenir le prochain Premier ministre britannique après Boris Johnson

En octobre de l’année dernière, Rishi Sunak s’est montré enthousiaste quant à l’émission éventuelle d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) à la Banque d’Angleterre, qui pourrait “offrir aux entreprises et aux consommateurs de nouveaux moyens de paiement.

Quelques mois plus tôt, il avait annoncé la création d’un groupe de travail conjoint entre le Trésor et la banque centrale afin d’étudier comment les CBDC pourraient fonctionner en complément des espèces et des dépôts bancaires.

Le parti conservateur du Canada a également élu à sa tête, en septembre, un “Bitcoin bull“, Pierre Poilievre. Ses adversaires politiques ont depuis transformé ce soutien en un vecteur d’attaque.

À propos de l’auteur, Monsieur Binance

Monsieur Binance, c'est notre spécialiste, des exchanges, de la finance et la DeFI, il en connait tous les rouages et système... Il porte donc particulièrement bien son nom.