Quels sont les facteurs ayant mis en pause le rachat de Twitter par Elon Musk ?

Le lundi 25 avril dernier, le CEO de Tesla, Elon Musk, a tweeté qu’il voulait racheter le réseau social Twitter, ce qui a soulevé un tollé médiatique. L’objectif de ce projet d’acquisition est de réintégrer la liberté d’expression qui semble en déclin sur ce réseau social populaire.

Il y a aussi les spams bots qu’il ambitionne de réduire ainsi que l’éradication des faux profils. Quelques semaines après l’annonce, la cession n’est pas encore confirmée et il est normal de savoir si le processus d’achat est toujours en cours. Voici quelques explications.

La somme folle de 44 milliards de dollars est la proposition faite par le président de Tesla pour racheter les actions de Twitter. La réussite des transactions est conditionnée en grande partie par le pourcentage de spam bot et de faux utilisateurs présents sur la plateforme. Parag Agrawal, le CEO de Twitter, affirme que c’est un chiffre qui ne dépasse pas les 5%, ce qui ne rassure pas Elon Musk.

En effet, ce dernier estime qu’au vu du nombre d’internautes présent sur le réseau, cette statistique est biaisée, ce qui agit sur la qualité du produit. Il faut, dans ce cas précis, réaliser un audit externe pour contenter l’acheteur. Par contre, pour éviter la fuite d’informations internes, l’actuel dirigeant de Twitter est contre ce procédé. Ce dernier l’a par ailleurs exprimé de façon claire et précise sur son compte Twitter.

La réponse d’Elon Musk ne s’est pas fait attendre. Le 16 mai passé, il a répondu par l’émoji « caca » pour remettre en doute les affirmations. Dans un autre post datant du 17 mai, le propriétaire de SpaceX a notifié qu’il existe jusqu’à 20% de spams bots. Ce qui correspond à 4 fois le chiffre publié par Parag Agrawal et 50% de faux utilisateurs. Ce sont autant de contentieux qui ont ralenti la signature du contrat entre les deux parties.

Lire Plus  Le co-créateur du Dogecoin affirme qu'Elon Musk est un "escroc" et que l'éclatement de la bulle cryptographique est imminent

Elon Musk est-il toujours intéressé par l’achat de Twitter ?

D’après son tweet du 17 mai, Elon Musk affirme que l’offre d’achat est basée sur une exactitude des rapports de Twitter à la SEC. Face au refus des dirigeants de la plateforme à l’oiseau bleu d’exposer la preuve des estimations, Elon dit clairement ne pas vouloir avancer dans les transactions.

L’achat est donc mis en instance. Il faut noter que celui-ci reste toujours intéressé par le réseau qui comptabilise plus de 216 millions d’internautes. Il reste en attente de résultats plus fiables qui démontrent que Twitter reste un terrain d’interactions sécurisé pour tout un chacun.

Quelles sont les conséquences de la mise en attente de l’achat ?

Du côté de Twitter, les répercussions sont nombreuses. Il s’agit notamment de l’arrêt des embauches au niveau de certains postes jugés non nécessaires. Les recrutements recommenceront après la signature de l’accord de vente. Il faut aussi notifier le départ de deux dirigeants du réseau social.

Du côté d’Elon Musk, il n’y a pas de soucis majeurs. Toutefois, il y a la clause de vente qui stipule que celui-ci se doit de verser une somme d’un milliard de dollars en cas d’abandon définitif. Dès que l’opération sera effective, vous assisterez de nouveau à une transparence des échanges et un bannissement des spams sur Twitter.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Binance

Monsieur Binance, c'est notre spécialiste, des exchanges, de la finance et la DeFI, il en connait tous les rouages et système... Il porte donc particulièrement bien son nom.