fructify


L’écosystème naissant de la finance décentralisée (DeFi) d’Ethereum a pris un sérieux coup après le krach de la capitulation de mars.

Comme je l’ai détaillé dans une analyse pour LongHash, ce qui s’est passé, c’est que MakerDAO est devenu instable en raison de ce que certains disent être une érosion de la confiance dans le protocole. L’investisseur Ethereum, Parafi Capital, a écrit dans un article de blog :

“Nous pensons que ce manque de stabilité et de liquidité se traduit par une incertitude quant à l’utilisation du DAI comme monnaie stable décentralisée dans de nombreux protocoles DeFi. A titre anecdotique, nous avons entendu une poignée d’équipes de DeFi exprimer leur frustration quant au manque de liquidité/stabilité du DAI”.

En outre, un protocole DeFi naissant, avec plus de 25 millions de dollars de ressources cryptographiques, a été piraté en raison d’un pépin dans un contrat intelligent.

Après ce désordre, un commentateur est allé jusqu’à dire que “tout l’écosystème DeFi a failli mourir”.

fructify

Mais, comme nous le savons maintenant, cette mort n’a pas eu lieu. Cela est de bon augure pour l’affaire du taureau Ethereum.

Lectures connexes : Ce cas d’utilisation de la cryptographie n’a jamais été aussi “sous-estimé” grâce à Twitter et Trump

DeFi est toujours en vie

Suite au crash de la cryptographie en mars, la valeur des applications DeFi est passée de plus d’un milliard à 500 millions de dollars. Il fallait s’y attendre : Le crash de mars a également entraîné une réduction de plus de 50 % de la valeur des principales cryptocurrences.

Mais selon les données partagées par le site de données DeFi Pulse, la finance décentralisée a depuis récupéré à côté de la valeur des cryptocurrences.

Selon le site, il y a maintenant 953 millions de dollars d’actifs cryptographiques assortis bloqués dans les applications DeFi. C’est une augmentation de près de 100 % par rapport aux chiffres les plus bas de mars.

Notamment, les 953 millions de dollars d’actifs de DeFi ne sont pas basés à 100% sur Ethereum, mais une majorité l’est.

Exemple : Maker, Synthetix, et Compound – tous basés sur Ethereum – détiennent des actifs d’une valeur d’environ 750 millions de dollars.

DeFi Pulse Ethereum

Données de valeur verrouillées dans la finance décentralisée (principalement Ethereum) de l’utilisateur de Twitter Alex.eth (@AlexanderFisher).

Ethereum en profite

Alors que la DeFi se renforce à nouveau, les analystes affirment que le dossier de l’ETH se renforce.

Le fondateur du MakerDAO, Rune Christensen, a déclaré qu’Ethereum, grâce à DeFi, attirera “toutes les valeurs” dans l’espace des cryptocurrences :

“4 millions de Dai viennent d’être frappés avec WBTC en une seule transaction. Cela met vraiment en évidence la demande latente d’actifs non liés à l’éthylène, et c’est le début d’une tendance plus large de DeFi à agir comme un vide économique qui finira par attirer presque toute la valeur de la chaîne d’Ethereum”.

Il y a aussi Ryan Selkis, directeur général de la société de recherche en cryptologie Messari.

Il a expliqué qu’en raison de l’introduction de DeFi et de la part de marché qu’elle pourrait conquérir, l’ETH a un “plafond plus élevé” à atteindre que celui de 2017/2018. Pour référence, le rallye de 2017/2018 a porté l’ETH à 1 400 $.

Lectures connexes : Crypto Tidbits : Le bitcoin approche les 10 000 dollars, Goldman Sachs parle de la cryptodevise, le yuan chinois s’effondre
Featured Image from Shutterstock
fructify