fructify

Sollicitation de Bitcoin

Le PDG de Twitter exhorte les utilisateurs à donner du bitcoin aux victimes de la brutalité policière au Nigeria. Dorsey  ajoute le hashtag #EndSARS à son message. Ce mouvement s’oppose à la brutalité de l’Unité spéciale antivol (SRAS) de la police nigériane.

La dissolution du département spécial

Depuis le 4 octobre, des manifestations ont lieu dans le pays. Ce qui contraint le président Muhammad Buhari à dissoudre le département spécial.

Mais les agents du SRAS continuent de travailler dans d’autres unités de police. Les membres du mouvement EndSars considèrent que les mesures prises sont insuffisantes. Par conséquent, ils poursuivent les manifestations.

C’est le PDG de la plateforme de crypto-monnaie Paxful, qui soutient le mouvement. Il affirme que le SRAS cible les utilisateurs d’actifs numériques. Il qualifie la situation au Nigéria de “crise des droits de l’homme”.

Un soutien de taille

Le mouvement a été soutenu par l’échange local de crypto-monnaie Busha. Ses représentants ont appelé d’autres startups technologiques à contribuer à la lutte pour les droits des citoyens nigérians.

Rappelons que le 8 octobre, la société de paiement de Jack Dorsey, Square, a acheté environ 4709 BTC pour 50 millions de dollars.Les investissements dans la première crypto-monnaie représentaient environ 1% des actifs totaux de l’organisation à la fin du deuxième trimestre de 2020.

fructify