fructify

La deuxième plus grande banque au monde vendra des obligations pour 3 milliards de dollars pour Bitcoin.

La China Construction Bank (CCB) de Chine, émettra 3 milliards de dollars de titres de créance sur la blockchain. Ceci en collaboration avec la bourse de crypto-monnaie basée à Hong Kong, Fusang. 

En effet, à partir du 13 novembre, les certificats seront disponibles pour échange contre des bitcoins via la bourse Fusang. Ceci est  autorisé à Labuan, en Malaisie.

Ainsi, a succursale locale de China Construction Bank émettra des obligations pour une période de trois mois. Leur coût commence à 100 $.

Les obligations seront vendues sous forme de certificats de dépôt. Le montant qu’ils certifient est généralement mesuré en dizaines de milliers de yuans. Cependant, la tokenisation permettra aux investisseurs particuliers d’acheter de petites participations à partir de cet instrument.

Cependant, la décision d’émettre des obligations sur la blockchain vise à «rapprocher la fintech des marchés financiers plus larges». Selon les représentants de CCB.

Par conséquent, en cas de succès, Fusang espère établir une coopération avec des banques publiques. Afin  d’émettre des titres dans d’autres devises, y compris le yuan.

Selon SPGlobal, China Construction Bank est la deuxième plus grande banque au monde. En avril 2020, il gérait des actifs d’une valeur de 3,6 billions de dollars.

Rappelons qu’en septembre, la Bourse de Singapour a émis des obligations sur la blockchain.  Pour un montant de 400 millions de dollars avec une maturité de cinq ans et demi.

 

fructify