fructify

L’Association des banques russes cite les risques associés au rouble numérique

Les plans de monnaie numérique à travers les pays semblent susciter des inquiétudes chez une multitude de banques commerciales. En conséquence, plusieurs questions se posent concernant l’impact d’une CBDC sur les secteurs bancaires privés. Récemment, l’Association des banques de Russie devient le dernier réseau à se joindre à la discussion. Selon l’Association, les banques membres locales ont pesé les conséquences de l’introduction du rouble numérique dans l’économie russe.

Les risques de l’utilisation du rouble numérique

Dans la dernière enquête de l’Association, une réponse écrasante souligne les risques associés à la monnaie proposée par la banque centrale de Russie. Les membres qui ont participé à cette étude estiment que les risques liés aux CBDC sont similaires aux facteurs de risque associés aux crypto-monnaies.

Dans le même temps, ils lient les risques de cybersécurité à tous les modèles de la CBDC russe. En outre, l’enquête a indiqué le risque élevé du rouble numérique d’avoir des conséquences négatives sur les activités d’institutions.

L’Association a détaillé d’autres risques associés à la mise en œuvre du rouble numérique. Elle a affirmé que «les paiements hors ligne réduisent considérablement» la possibilité pour les régulateurs de détecter et de prévenir les «paiements frauduleux». Ils ont fait valoir qu’un tel risque rendrait le modèle numérique du rouble «particulièrement dangereux».

Dernièrement, un certain nombre de dirigeants de banques locales se concertent sur les conséquences d’aller de l’avant avec la monnaie numérique russe. En fait, la Banque de Russie a même tenu une réunion avec les grandes banques le 26 novembre. Elle avait pour objectif d’obtenir des commentaires sur les perspectives d’introduction du rouble numérique.

Les membres de la session susmentionnée auraient déclaré que le rouble numérique n’avait pas une idée claire des établissements de crédit. D’autres banquiers ont affirmé qu’ils attendaient «plus de détails» de la Banque centrale de Russie. En effet,ils aimeraient savoir de savoir si la monnaie numérique servira d’alternative au papier-monnaie ou au système de paiement électronique actuel.

L’objectif du rouble numerique

À ce jour, les responsables russes soutiennent que le rouble numérique sera une version électronique du fiat du pays. Il complètera les espèces. Ils visent à permettre aux consommateurs d’utiliser des portefeuilles numériques pour la CBDC. Il  vise aussi de convertir leur argent «librement» entre des roubles numériques en espèces ou en compte bancaire, et inversement.

Le rouble numérique est apparemment le résultat de l’utilisation croissante des «technologies financières numériques» en Russie et autre part. Cela est principalement dû au nombre croissant de citoyens qui préfèrent désormais les paiements sans numéraire.

Bravo, vous venez de lire la totalité de cet article !

Pour vous féliciter nous allons vous offrir gratuitement notre méthode pour investir dans les crypto-monnaies simplement et en automatique avec l’objectif de générer un revenu régulier tout en protégeant votre capital autant que possible.

Pour accéder à votre cadeau, cliquez ici et inscrivez-vous : https://www.fructify.io/actucrypto.

fructify