fructify

Le liquidateur de Cryptopia Exchange met en garde les utilisateurs contre le système “ tiers ”

 

Le liquidateur de Cryptopia, Grant Thornton New Zealand partage un suivi mise à jour pour les titulaires de comptes Cryptopia. Il déclare que la remise de certaines données client à tiers non autorisé dépend d’une erreur du personnel du tribunal de la Haute Cour de Christchurch.

Utilisation des données client

Les liquidateurs estiment que ce tiers pourrait essayer d’utiliser ces données. De fait, il pourrait induire en erreur et influencer la prise de décision des titulaires de compte. Selon le cabinet, cette partie dépendrait d’un programme appelé «Cryptopia Rescue, une société néo-zélandaise». Grant Thornton déclare que «Cryptopia Rescue» affirmait que les liquidateurs ne respecteraient pas le jugement de la Haute Cour de Nouvelle-Zélande concernant les actifs de Cryptopia.

Grant Thornton exhorte les titulaires de compte à s’assurer que les communications leur demandant de déposer des fonds supplémentaires «n’étaient pas des escroqueries». En outre les membres étaient invités à conclure un accord avec une «principauté». Celle-ci «n’existe pas physiquement». Les liquidateurs indiquent que toute communication relative à la liquidation proviendrait uniquement des canaux officiels de Grant Thornton.

Grant Thornton plus tôt m’a dit que les titulaires de compte Cryptopia pourraient bientôt s’inscrire pour réclamer leurs fonds crypto piégés. Ces fonds, au total valent près de 100 millions de dollars. À ce moment-là, ils prévoyaient de toucher 960 000 titulaires de comptes actifs.

L’impact de la liquidation

Cryptopia  perd 17,8 millions de dollars de crypto-monnaies à cause du piratage au début de 2019. Cette perte force la bourse à liquider ses actifs. Il détenait environ 100 millions de dollars d’actifs numériques au moment de sa liquidation. Une décision du tribunal en mai de cette année considère les fonds comme une forme de propriété appartenant aux détenteurs. Cela permettait ainsi aux utilisateurs de recevoir leurs crypto-monnaies de retour.

À ce jour, la source du piratage n’est pas identifiée. Partant, Grant Thornton déclare qu’ils n’ouvriraient pas l’échange compromis.

Cependant, en ce qui concerne sa récente mise à jour, Grant Thornton déclare que le processus d’enregistrement des réclamations va être publié début décembre. Ils demanderaient à tous les titulaires de comptes d’enregistrer leur réclamation; et de commencer le processus de vérification de leur identité.

 

fructify