fructify

L’échec d’Infura a été expliqué par la “hard fork inopinée” d’Ethereum

Les pannes d’Infura,  sont dues à des bogues de consensus dans les anciennes versions du client Geth. En raison du fait qu’une partie du réseau n’a pas été mise à jour avec la dernière version, Ethereum s’est scindé en deux chaînes au bloc 11234873. il faut noter que Infura est  l’un des principaux fournisseurs de solutions d’infrastructure pour le réseau Ethereum.

Selon lui, “c’était techniquement une hard fork inopinée”.

Nikita Zhavoronkov pense que quelque chose de similaire s’est produit sur le réseau Bitcoin. Mais  il y a sept ans, lorsque la base de données a été mise à jour.

Malgré la solution existante, Zhavoronkov souligne que ce qui s’est passé ne doit pas être sous-estimé.  Et doit être considéré comme l’un des problèmes les plus graves auxquels Ethereum a été confronté. Ceci  depuis l’incident avec le DAO il y a quatre ans.

Le développeur d’Ethereum Peter Siladyi était d’accord avec la version de Zhavoronkov.  Ainsi, il  a expliqué pourquoi il avait été décidé de ne pas signaler les problèmes à Geth.

Cependant, la validité de telles actions a été confirmée par l’ancien mainteneur de Monero Ricardo Spagni.

Le développeur de Geth, Martin Holst Svende, a expliqué que les anciennes versions du client contenaient des erreurs de consensus.

L’analyste de Block, Larry Cermak, ne comprend cependant pas comment une telle situation est devenue possible.

Nous vous rappellerons, que l’on a appris qu’Infura et certains autres services subissaient des interruptions de service. Et cela, plus tôt ce mercredi 11 novembre. Cela a retardé les flux de jetons ETH et ERC-20.  Ainsi que certains échanges ont cessé de retirer des fonds.

Au moment de la publication, les développeurs continuent de restaurer les fonctionnalités du service.

 

fructify