fructify


Les 28 et 30 juillet, Monaco a accueilli le 11e Sommet mondial sur l’investissement dans le Family Office sous le haut patronage de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco. Le Family Office Summit de Ritossa, organisé par Sir Anthony, a été reconnu comme le plus important du genre, rassemblant des investisseurs dont la richesse dépasse 4,5 billions de dollars. Le sommet avait pour objectif de discuter des investissements alternatifs et de l’impact des investissements du family office sur le bien-être humain. Le thème principal du sommet était la discussion sur les investissements alternatifs durables qui aideraient à préserver le capital en cas de comportement volatil du marché.

Ces réunions rassemblent des personnes partageant les mêmes idées et des membres de fonds d’investissement familiaux. En tant que chef de la fondation familiale, Sir Anthony crée toujours des événements à jour avec un grand agenda et une atmosphère que l’on ne peut trouver qu’aux sommets de Ritossa. La conférence, à laquelle a participé l’équipe du Bitcoin Ultimatum, a également réuni plus de 600 bureaux d’investissement privés et les personnes les plus riches du monde. Parmi eux se trouvent des membres de familles royales, des princes, des cheikhs, des chefs d’investissement et des sociétés financières.

Rechercher d’autres directions d’investissement

Le comportement des actions et des obligations sur les marchés devient de plus en plus imprévisible et il est très risqué de faire des prévisions basées sur des modèles dépassés. Par conséquent, de plus en plus de gestionnaires de family office utilisent les nouvelles technologies qui ont été discutées lors de l’événement.

«Je crois que, fondamentalement, nous voulons tous être la meilleure version de nous-mêmes – au sein de nos familles, nos relations avec les autres et, en fin de compte, notre richesse. Il y a une révolution qui se déroule dans les bilans des entreprises du monde entier qui donne une leçon aux familles riches: «L’explosion des actifs immatériels». – dit Sir Anthony Ritossa.

fructify

Comme nous le savons, les startups blockchain sont actuellement le domaine d’investissement alternatif le plus intéressant. La jeune technologie compte des millions de supporters dans le monde, y compris des personnes très célèbres et influentes.

Lors du sommet de Ritossa, le projet Bitcoin Ultimatum de l’équipe de Mykola Udianskyi était le représentant de l’industrie de la blockchain. Le responsable du BTCU a présenté au public estimé une version améliorée de Bitcoin, qui résout le problème de l’évolutivité et de la consommation d’énergie du bitcoin classique, et permet également de lancer des contrats intelligents et prend en charge les DAPP.

«Outre la résolution des adversités les plus critiques du Bitcoin, le nouveau protocole de la crypto-monnaie (BTCU) servira également de meilleure alternative pour la mise en œuvre de la technologie blockchain sur des processus commerciaux et sociaux à grande échelle.» – selon l’équipe.

De plus, les développeurs du BTCU ont annoncé leur volonté de coopérer avec le gouvernement de n’importe quel pays (à l’exception de ceux sous sanctions) pour la création d’une crypto-monnaie d’État de toute complexité et sur n’importe quelle blockchain.

En général, les actifs alternatifs sont devenus un sujet important de la réunion, car, en période de comportement imprévisible et instable du marché, les financiers ont besoin d’un refuge sûr pour préserver et augmenter leur richesse.

L’histoire de la famille italienne Ritossa dure depuis 600 ans et est étroitement liée au succès des affaires financières et des investissements. Avant de devenir un représentant à part entière du family office, Sir Anthony Ritossa a fait une formidable carrière à Wall Street et a réussi à faire ses preuves à des postes de direction dans les plus grands fonds d’investissement.

fructify