fructify

Les attaques de ransomware ont frappé plus de 1000 entreprises avec des violations de données en 2020

Entre janvier et octobre 2020,  les violations de données résultant d’attaques de ransomwares touchent plus de 1000 entreprises.

Selon les données obtenues, le nombre d’attaques augmente considérablement depuis 2019. En effet les pirates informatiques bloquent  l’accès des utilisateurs aux appareils. Ils menacent également de divulguer des données si on ne paie pas la rançon.

L’une des victimes récentes devient un développeur de jeux japonais Capcom. Les opérateurs du virus ransomware RagnarLocker volent environ 1 To de fichiers sur les réseaux d’entreprise de Capcom. Ils volent aussi des informations sur les clients et les employés de l’entreprise.

Au bout d’un moment Capcom signale la violation de données. A la suite de laquelle des informations sur 350 000 personnes  entrent dans le réseau.

La plupart des entreprises signalent de tels incidents aux autorités au lieu de payer la rançon, note Nikkei.

Auparavant les autorités américaines ordonnèrent de payer les opérateurs de ransomwares sous peine de sanctions.

Pour rappel, les spécialistes de Positive Technologies signale la croissance du nombre d’attaques de pirates informatiques.

Selon les données du Groupe-IB, de novembre 2019 à novembre 2020, les pirates produisent plus de 500 attaques publiques. Ils utilisent des virus ransomwares, et le total des dommages résultant de leurs activités  dépasse 1 milliard de dollars.

fructify