fructify

Renforcement de la fiscalité sur les actifs numériques

Le gouvernement espagnol élabore un projet de loi. Ces textes législatifs obligeront les propriétaires de crypto-monnaie à divulguer leurs actifs et leurs bénéfices, rapporte Reuters.

La lutte contre la fraude fiscale

La porte-parole du gouvernement s’explique. En effet, il s’agit d’un réaménagement du cadre législatif. Cet arsenal juridique vise à lutter contre la fraude fiscale.

Depuis 2018, l’Agence fiscale espagnole AEAT surveille les transactions de crypto-monnaie des résidents. Cela leur permet de prévenir la fraude et le blanchiment d’argent.

Un engouement remarquable

En 2020, le département note une croissance des investisseurs en crypto-monnaies.

Rappelons que l’Espagne a élaboré un projet de loi qui prévoit l’enregistrement obligatoire des sociétés de crypto-monnaie auprès de la banque centrale.

fructify