fructify

Les banques souhaitent détenir ADA au lieu de Bitcoin


le PDG de la Fondation Cardano, Frederik Gregaard,  participe à la 113e édition du podcast «L’effet Cardano». Gregaard a été embauché pour prendre ses fonctions fin septembre. Auparavant, il était responsable de la finance numérique du géant PwC. Dans le podcast, il  parla de l’adoption de l’ADA, de la confidentialité, du leadership et de l’avenir de Cardano.

La norme ADA au lieu de BTC

Le PDG de la Fondation Cardano déclare  que ses relations dans le secteur bancaire des crypto-monnaies et la technologie blockchain restent inchanger. Gregaard déclare qu’il examinait et compilait les nombreuses alliances que Cardano avait à travers le monde. En ce sens, il voit une voie claire pour l’adoption de l’ADA au niveau institutionnel.

Le PDG de la Fondation Cardano  évoque les fonctionnalités de confidentialité que l’ADA doit posséder pour être adoptée par les institutions bancaires.  Gregaard pense qu’entre Bitcoin et ADA, il existe une parité de 1 à 1 en termes de confidentialité. La seule différence entre les crypto-monnaies,  déclare l’exécutif, réside dans leur protocole de consensus.

 

Enfin, l’exécutif parle de l’avenir de la Fondation Cardano et de sa position dans l’écosystème Cardano. Gregaard déclare qu’il y aura un développement supplémentaire des capacités techniques de la Fondation Cardano. Ce qui  servira de soutien à l’IOHK dans le développement et la mise en œuvre des époques ultérieures de la plateforme. La Fondation soutiendra également les développeurs qui utiliseront la plate-forme lors de l’introduction de contrats intelligents et d’autres nouvelles fonctionnalités de Cardano.

 

fructify