fructify

Les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite évaluent les capacités de paiement transfrontalier

 Les Émirats arabes unis et de l’Arabie saoudite émettent une monnaie numérique mutuelle dans le cadre du projet Aber. Cette monnaie montre la viabilité technique du concept de paiements transfrontaliers via la blockchain.

En effet ces pays annoncèrent une collaboration de la banque centrale et la technologie du grand livre. Cette collaboration vise à explorer la monnaie numérique. L’étude consistait à analyser un actif mutuel qu’on utilisera dans les règlements financiers entre l’Arabie saoudite et les EAU via la blockchain.

Ensuite les auteurs du rapport notent que la CBDC émet une supériorité sur les systèmes de paiement centralisés. Cela se fait dans le contexte de la durabilité de l’architecture.

Puis, ils recommandent d’introduire la technologie des registres distribués dans les systèmes existants pour améliorer leur sécurité. Enfin, les chercheurs suggèrent également d’attirer des représentants d’autres régions à Aber et d’ajouter des atouts supplémentaires.

Rappelons que le régulateur financier de l’Arabie saoudite utilise la blockchain pour augmenter le volume de liquidité des banques.

fructify