fructify

Arnaque au Bitcoin

De mai 2019 à septembre 2020, les Belges ont perdu au moins 10 millions d’euros. A l’origine de cette perte, plateformes en ligne frauduleuses. Parmi elles se trouvaient des projets de crypto-monnaie cautionné par l’Autorité nationale des services et marchés financiers (FSMA).

Le mode opératoire

Ces sites offraient des investissements dans des options binaires, des produits forex ou des crypto-monnaies. Rien qu’au premier semestre 2020, la FSMA a recensé 27,78% des plaintes liées à cette catégorie de fraude.

Selon eux, les attaquants utilisent de fausses publicités avec des images de célébrités pour promouvoir des stratagèmes. Lorsque la victime visualise une telle annonce sur les réseaux sociaux, elle succombe. Par conséquent elle discute de la «proposition d’investissement».

Les instruments financiers servant d’appât

Outre les crypto-actifs, d’autres instruments financiers sont également utilisés: des contrats de différence, des produits basés sur des devises étrangères ou des prêts à des conditions «favorables». Pour éviter les fraudes, la FSMA recommande de vérifier l’entreprise et de ne pas se laisser berner par des promesses alléchantes de gros bénéfices.

Rappelons que la maison de ventes Wilsons Auctions a mis aux enchères la crypto-monnaie saisie par la police belge. Le montant total des lots en Bitcoin, Bitcoin Cash et Bitcoin Gold a dépassé 110 mille euros.

fructify