fructify

 

Les nouvelles règlementations de l’UE sur les cryptos monnaies

Les nouvelles exigences de la Commission européenne en matière de crypto-actifs peuvent surcharger l’industrie. Ce qui constitue une menace réelle. l’Association Internationale pour les Applications de Blockchain fiables (INATBA) s’insurge contre cela.

La sécurité juridique menacée

L’alliance comprend plus de 100 entreprises technologiques mondiales. On peut cter entre autres: Ripple, SWIFT, IBM et Consensys AG. Ils se disent préoccupés par la version actuelle du document.

«Nous pensons que la sécurité juridique est une étape nécessaire et importante dans le développement de systèmes basés sur la technologie blockchain. Sans cela, l’industrie ne sera pas en mesure de réaliser des transactions élevées et une adoption généralisée », indique le message.

La démarche préventive de l’INATBA

Selon l’INATBA, une réglementation complexe peut étouffer l’innovation au sein de l’UE. Elle la rendra de ce fait, inaccessible aux citoyens. Certains nouveaux secteurs, dont la DeFi, en ressentiront les effets négatifs.

Les représentants de l’association invitent la Commission européenne à s’impliquer dans l’élaboration d’une nouvelle législation.

Le 24 septembre, les autorités européennes publient un projet de loi établissant le cadre réglementaire des actifs de crypto-monnaie et des pièces stables. Le document prévoit également le lancement d’un régime juridique spécial pour les projets sur la blockchain.

 

fructify