fructify

L’Iran a confisqué 45000 appareils miniers Bitcoin

Les autorités iraniennes ont confisqué 45 000 mineurs d’ASIC. En fait, ces derniers se connectaient illégalement à la compagnie d’électricité publique Tavanir.

En effet, selon Tavanir, les mineurs ASIC ont consommé 95 MWh d’électricité à un prix réduit.

Ensuite, il y a eu des pannes d’électricité massives dans les grandes villes d’Iran. Les responsables ont partiellement lié les fermetures à l’extraction de crypto-monnaie. Ils ont exigé une suspension temporaire de l’exploitation minière.

Enfin,la chercheuse en crypto-monnaie  refuse déclarations du gouvernement. Il a déclaré que les mineurs “n’ont rien à voir avec les pannes d’électricité”. En effet,  ils ne représentent qu’un “très petit” pourcentage de la capacité totale d’électricité du pays. Le problème réside dans le matériel usé des centrales électriques.

Rappelons qu’ on légalise l’exploitation minière en Iran en juillet 2019. Cependant, tous les participants de l’industrie n’étaient pas satisfaits des tarifs proposés. Ils ont continué à utiliser l’électricité subventionnée.

En juillet 2020, le gouvernement a obligé les mineurs travaillant dans le pays à s’enregistrer avec la divulgation de l’identité. Les autorités ont autorisé les centrales électriques à travailler avec les centres miniers si elles ont une licence et se conforment aux tarifs établis.

Début 2021, les autorités iraniennes ont fermé 1620 centres miniers illégaux de crypto-monnaies, qui consommaient ensemble 250 MW d’électricité.

 

Bravo, vous venez de lire la totalité de cet article !

Pour vous féliciter nous allons vous offrir gratuitement notre méthode pour investir dans les crypto-monnaies simplement et en automatique avec l’objectif de générer un revenu régulier tout en protégeant votre capital autant que possible.

Pour accéder à votre cadeau, cliquez ici et inscrivez-vous : https://www.fructify.io/actucrypto.

 

 

fructify