fructify
Accueil Actualités Opinion: la troisième réduction de moitié n’était pas la principale raison du...

Opinion: la troisième réduction de moitié n’était pas la principale raison du rallye Bitcoin

0
112
fructify

Opinion: la troisième réduction de moitié n’était pas la principale raison du rallye Bitcoin

Depuis la troisième réduction de moitié, le prix du bitcoin a doublé. Ainsi  de 8 570 $ à plus de 18 000 $. Le co-fondateur de Coin Metrics, Nick Carter, estime que cela a été largement influencé non pas par la diminution de la récompense globale. Mais, par l’inflation des monnaies fiduciaires et le développement de l’infrastructure institutionnelle.

En effet, Les présentateurs de Bloomberg TV ont demandé si la réduction de moitié était incluse dans le prix actuel du bitcoin. Il s’agit de la réducion qui a eu lieu il y a six mois. Ainsi, l’analyste a averti que la plupart des utilisateurs seraient en désaccord avec sa réponse.

L’expert a déclaré que la croissance actuelle lui semble plus stable qu’il y a trois ans.

Carter a noté qu’en 2017, le marché avait été poussé à la hausse par des investisseurs particuliers. Investisseurs qui, via Bitcoin, se sont tournés vers d’autres actifs cryptographiques et ont participé à l’ICO. Les grands acteurs n’ont tout simplement pas pu entrer sur le marché. Ceci, en raison du manque d’infrastructures appropriées.

Par ailleurs, au cours des trois dernières années, l’accès au marché pour les grands investisseurs institutionnels est devenu “plus confortable”. Par exemple, le spécialiste a cité des histoires d’achat de bitcoins par MicroStrategy et Square.

Carter a noté que ce nouveau type d’acteur du marché est sur le point de retenir à long terme la première crypto-monnaie. Ceci, comme couverture contre la hausse de l’inflation entraînée par des mesures monétaires sans précédent de la part des gouvernements. Par conséquent, Les investisseurs s’inquiètent de la perspective d’une plongée profonde des taux d’intérêt en territoire négatif. Ils sont attirés par l’émission limitée algorithmiquement de bitcoin. A-t-il ajouté.

Rappelons que les analystes de Chainalysis voyaient dans «l’appétit insatiable» des institutions la raison de la croissance du bitcoin.

Auparavant, les analystes de la Deutsche Bank avaient constaté que les investisseurs préféraient de plus en plus le bitcoin à l’or.

Les experts de Citibank ont ​​suggéré que la première crypto-monnaie garantira le statut de l’or numérique et atteindra 318315 $ d’ici la fin de 2021.

fructify