fructify

Ripple a acheté XRP pour 45,55 millions de dollars.

Au troisième trimestre de 2020, la société fintech Ripple a acheté pour la première fois ses propres tokens XRP.

 

En effet, Ripple pourrait continuer à acheter davantage afin de maintenir «des marchés sains». Car, les achats de jetons de la société effectués au cours du trimestre ont été qualifiés de «solution à court terme».

Lancé au deuxième trimestre, le programme permet aux clients de la liquidité. Et ceci à la demande (ODL) basés sur RippleNet de recevoir des prêts en XRP.

Dans certains cas, les actifs numériques pour les utilisateurs de la marge de crédit proviennent de comptes d’entreprise. Mais,  non des échanges, a précisé Ripple. Mais, la société développe des solutions permettant aux clients de recevoir des liquidités en XRP uniquement sur les marchés ouverts.

Par ailleurs, le volume total des ventes de jetons liés à l’ODL par la société au troisième trimestre s’est élevé à 81,39 millions de dollars. Hors pièces échangées, l’indicateur est de 35,84 millions de dollars, soit un peu plus que lors de la période précédente – 32,55 millions de dollars.

Ondulation de la source.

La société  note que, comme au cours des trimestres précédents, aucune vente d’échange n’avait été effectuée.

Rappelons qu’au deuxième trimestre de cette année, Ripple a considérablement augmenté ses ventes XRP.

fructify