fructify

Ripple rejette une action en justice pour le rachat d’actions par un grand investisseur

Suivant le Procès de la SEC contre Ripple Labs pour la vente d’un titre non enregistré, la mauvaise nouvelle pour l’entreprise ne s’atténue pas. Tetragon Financial Group, est l’un des principaux investisseurs a intenté une action en justice. La base juridique du rachat serait le procès intenté par la Securities and Exchange Commission des États-Unis.

La société d’investissement basée au Royaume-Uni a dirigé le cycle de financement de 200 millions de dollars de série C de Ripple. Les fonds levés à l’époque ont été officiellement utilisés pour améliorer le registre XRP. Ils ont permis d’étendre l’utilité du jeton XRP.

Tetragon a déposé une plainte contre Ripple Labs devant la cour de la chancellerie du Delaware. En plus de racheter les fonds, Tetragon demande également à Ripple d’interdire l’utilisation d’espèces. Il demande aussi l’interdiction d’autres actifs liquides jusqu’à ce qu’on effectue le paiement.

En outre, la société d’investissement  demande au tribunal une ordonnance de non-communication temporaire. Elle demande une injonction préliminaire et un procès accéléré. Les mémoires à l’appui des demandes sont scellés.

Ripple rejette le dossier comme sans fondement

Dans une réponse brève et laconique au procès de Tetragon, Ripple a rejeté tout fondement juridique de la réclamation. Comme l’indique la société de solutions de paiement, il existe une clause dans l’accord d’investissement de série C. Il stipule que Tetragon a la possibilité de demander à Ripple de racheter ses actions Ripple par Ripple si on classe XRP comme un titre à l’avenir.

“Puisqu’il n’y a pas eu une telle détermination, ce procès n’a aucun mérite”, a déclaré le communiqué officiel.

On prévoit le premier date de la mise en état pour l’affaire SEC contre Ripple pour le 22 février. Selon le PDG d’Abra, il est probable que la bataille judiciaire avec la SEC des États-Unis se terminera par un règlement. Cela résulterait des erreurs commises des deux côtés. En particulier, l’hésitation et l’inaction prolongées de la SEC plaident contre la victoire de la SEC devant les tribunaux. Barhydt déclare qu’ils auraient dû régler cela il y a six ans.

Bravo, vous venez de lire la totalité de cet article !

Pour vous féliciter nous allons vous offrir gratuitement notre méthode pour investir dans les crypto-monnaies simplement et en automatique avec l’objectif de générer un revenu régulier tout en protégeant votre capital autant que possible.

Pour accéder à votre cadeau, cliquer ici et inscrivez-vous : https://www.fructify.io/actucrypto.

 

 

fructify