fructify

Tim Draper, Y Combinator et Pantera investissent dans un nouvel échange institutionnel de dérivés cryptographiques

Globe, une bourse de produits dérivés cryptographiques, leve 3 millions de dollars de financement de démarrage soutenu par Pantera Capital. Il en est de même pour Y Combinator, le Draper Dragon Fund de Tim Draper et Wavemaker Partners.

Globe s’enregistre aux Seychelles et se base à Londres. Et il devrait se lancer dans les prochaines semaines.

Propositions de contrats

La plateforme se concentre sur le service aux clients institutionnels. Et, elle leur proposera des contrats perpétuels pour Bitcoin, Ethereum. Elle proposera également l’indice de volatilité Bitcoin et les jetons DeFi. La négociation en bourse ne sera pas accessible aux résidents américains.

Selon le PDG de Globe, James West, la bourse utilise son propre moteur de correspondance des commandes et d’évaluation des risques appelé Thor. Cette évaluation rivalisera avec le Nasdaq en termes de vitesse de traitement des commandes et de débit.

Globe prévoit également de s’associer avec des fournisseurs de liquidité pour les investisseurs institutionnels. En effet, ils se verront proposer une intégration directe et un ensemble de fonctionnalités standard des bourses à terme traditionnelles.

Les défis réglementaires

James West note que le lancement du Globe aura lieu au milieu des défis réglementaires. BitMEX se trouve confronter à ces défis. Il est également face à la flambée du prix du bitcoin et à la popularité croissante du secteur de la finance décentralisée (DeFi).

La combinaison de ces facteurs lui donne des raisons d’espérer que Globe deviendra une plate-forme fiable. A travers la plate-forme, de nouveaux capitaux institutionnels entreront dans les crypto-monnaies.

Dans leur récent rapport, les analystes de Chainalysis expliquaient la hausse du prix du bitcoin. Cette hausse est à plus de 18 000 $ par «l’appétit insatiable» des investisseurs institutionnels.

fructify