Le prix du bitcoin s’effondre ! Arthur Hayes fait une prédiction audacieuse sur le prix du bitcoin

Le fondateur de BitMEX, Arthur Hayes, affirme que le bitcoin peut encore baisser dans un récent message Twitter, suite à la débâcle de FTX

Sur son compte Twitter, Arthur Hayes, le cofondateur de BitMEX, a laissé entendre que le prix du bitcoin pourrait tomber au niveau de 10 000 $ avec une vidéo GIF qui se moque de la chute libre du prix du bitcoin depuis ces derniers jours.

Le tweet d’Arthur Hayes intervient juste après l’annonce de l’effondrement de FTX, qui a eu un impact supplémentaire sur un certain nombre de sociétés de crypto-monnaies dans l’industrie.

Le pari de 15 000 dollars d’Arthur

La semaine dernière, l’ancien PDG de BitMEX s’était rendu sur Twitter pour annoncer qu’il avait acheté des options de vente de bitcoin avec un prix d’exercice de 15 000 $, dont la date d’expiration était fixée à mars 2023. Ce tweet est intervenu alors que le bitcoin a chuté à près de 19 244 dollars sur la bourse Bitstamp à la suite de l’épidémie de FTX.

Le marché va rebondir à long terme

Peu de temps auparavant, Arthur Hayes avait également déclaré qu’il était plutôt optimiste quant aux crypto-monnaies pour 2023. Cependant, il pense que les actifs numériques vont d’abord tomber à de nouveaux planchers, créant la panique sur le marché, avant de revendiquer de nouveaux sommets.

Selon Arthur Hayes, l’absence d’une banque centrale ou d’une autre organisation qui pourrait arrêter l’hémorragie est un énorme avantage pour le secteur, car elle permettra aux marchés des crypto-monnaies de se réinitialiser efficacement et de se rétablir enfin.

Comparant le récent fiasco de FTX à celui du krach boursier de 2008, Arthur Hayes a également déclaré,

“FTX n’était pas le premier échange très médiatisé à échouer et ce ne sera pas le dernier. Mais pendant tout ce temps, les blocs sur le Bitcoin, l’Ethereum et toutes les autres blockchains étaient toujours produits et vérifiés. La monnaie et la finance décentralisées ont et continueront à survivre et à prospérer face aux défaillances des entités centralisées.”

Arthur Hayes n’est pas sans controverse de son côté. En mars, l’ancien PDG de BitMEX, Benjamin Delo, et un autre cadre ont admis avoir enfreint la loi sur le secret bancaire en omettant délibérément de mettre en place des procédures de lutte contre le blanchiment d’argent.

Par la suite, un juge a ordonné à Arthur Hayes de purger une peine de deux ans de probation et de six mois d’assignation à résidence, en plus d’une amende de 10 millions de dollars.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info