Pour Robinhood le Dogecoin pourrait devenir la monnaie d’Internet !

Vladimir Tenev, PDG de la très populaire plateforme de trading d’actions et de crypto-monnaies Robinhood, a récemment expliqué comment le Dogecoin  pourrait devenir la “future monnaie d’Internet“.

Dans une série de Tweets, Vladimir Tenev a abordé la façon dont le DOGE pourrait devenir une monnaie primaire pour l’Internet, car sa société Robinhood a récemment ajouté la possibilité pour les utilisateurs d’envoyer et de recevoir la cryptoasset basée sur les mèmes.

Selon Tenev, le Dogecoin a déjà atteint le pré-requis d’avoir des frais de transaction “infiniment petits“, avec des frais moyens coûtant aux utilisateurs ~0,003 $ à partir de la mise à jour 1.14.5 de novembre 2021. Vladimir Tenev a comparé les minuscules frais d’envoi de Dogecoin aux frais de réseau imposés par les principaux réseaux de cartes de crédit, qui sont généralement de 1 à 3 %.

Vladimir Tenev a fait valoir que le Dogecoin devrait accélérer son temps de blocage, qui est actuellement de 1 minute, pour le faire passer à 10 secondes. À l’heure actuelle, la taille de bloc de 1 Mo de Dogecoin et le temps de bloc d’une minute correspondent à 40 transactions par seconde (tps), ce qui est loin de la limite théorique du réseau Visa, qui est de 65 000 tps.

Il a proposé que les développeurs s’efforcent d’augmenter la taille des blocs de Dogecoin à 1 Go (et éventuellement 10 Go) pour faire du Dogecoin une monnaie mondiale viable, avec la réserve que cela nécessiterait un matériel plus sophistiqué pour que les utilisateurs de DOGE puissent utiliser simplement.

Il a également rejeté l’idée que le Dogecoin soit inflationniste, affirmant que les 5 milliards de nouveaux DOGE créés chaque année entraînent un taux d’inflation d’environ 5 %, ce qui est actuellement inférieur à celui du dollar américain.

 

À propos de l’auteur, Monsieur Binance

Monsieur Binance, c'est notre spécialiste, des exchanges, de la finance et la DeFI, il en connait tous les rouages et système... Il porte donc particulièrement bien son nom.