Après une semaine de reprise, le marché boursier américain replonge dans le rouge

Après un bon départ lors des premiers échanges sur le marché lundi 27 juin, les actions américaines ont terminé la journée dans le rouge. Wall Street semble à nouveau sous pression après un rebond la semaine dernière.

L’indice Dow Jones Industrial Average a corrigé de 0,2 %, soit 62 points, en fin de journée. De même, le S&P 500 a chuté de 0,3 % à 3 900,11 tandis que le Nasdaq Composite a perdu 0,7 %, tombant à 11 524,55.

Les investisseurs de Wall Street semblent être dans un état d’incertitude quant à savoir si les actions ont atteint le fond ou si elles montrent juste un bref rebond des conditions de survente. Certains analystes s’attendent également à ce que les actions bénéficient d’un soulagement à court terme cette semaine. En effet, les investisseurs sont susceptibles de rééquilibrer leurs avoirs avant la fin du trimestre.

S’adressant à la chaine américaine CNBC, Ross Mayfield de Baird a déclaré que les mouvements d’hier étaient “tièdes“. Il a ajouté que le marché continuera d’être ainsi car il n’y a pas de catalyseur clair pour hausse des cours. Mayfield a déclaré :

“Dans ce genre de rallye de marché baissier, il s’agit plutôt de choses qui deviennent un peu trop survendues, un peu trop négatives. Mais ces éléments ne suffisent pas à eux seuls à soutenir le rallye, ils peuvent simplement apporter un soulagement dans certaines poches”.

Toutefois, Mayfield a ajouté que tout signe de détente de l’inflation américaine pourrait servir de catalyseur potentiel. Cependant, les préoccupations inflationnistes semblent être loin d’être terminées ! Tom Tzitzouris, responsable chez Strategas, a déclaré :

“A partir de là, on s’attend probablement à ce que le pic d’inflation soit à nouveau atteint, même si le retournement est très lent, et à ce que les marchés financiers connaissent une volatilité réduite jusqu’à la fin de l’année. En revanche, si nous assistons à une nouvelle poussée de l’inflation, les paris sont ouverts et la volatilité devrait à nouveau s’accélérer.”

Performance sectorielle des actions

Lundi, les actions des secteurs de la technologie et de la consommation ont été les principales perdantes, alors que le rendement du Trésor américain à 10 ans a bondi. Les valeurs du secteur des jeux comme Electronic Arts et Take-Two Interactive Software ont perdu plus de 3 % chacune. Dans le secteur de la consommation, Best Buy a chuté de plus de 3,4 %. La plus forte baisse du S&P 500 a été enregistrée par Etsy, qui a chuté de 3,6 % après avoir été déclassée par Needham.

Lire Plus  Les données de l'IPC américain et leur impact sur le marché des crypto-monnaies

Cependant, le secteur de l’énergie a été un gagnant notable lundi, avec une hausse de 2,8 %. Dans cet espace, Devon Energy Corporation (NYSE : DVN) a progressé d’environ 7,5 % et Valero Energy a grimpé de 8 %. Les actions de Marathon Oil ont bondi de près de 4,9 %.

Le fabricant de médicaments BioNTech SE a annoncé que son rappel Covid-19 basé sur Omicron génère une meilleure réponse immunitaire contre la variante. Le cours de son action a bondi de 7,2 %.

Le S&P 500 a récupéré plus de 7 % depuis son plus bas niveau de 2022 au début du mois. Toutefois, il est toujours en baisse de 18 % depuis le début de l’année. Certains analystes estiment que le S&P 500 pourrait atteindre son niveau le plus bas aux alentours de 3 300.

À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info