Le Dow Jones a plongé de plus de 200 points lundi, étouffant une fois de plus les signes d’une reprise durable

Le Dow a connu un repli de plus de 200 points en fin de journée alors qu’Apple prévoit de ralentir ses embauches et ses dépenses de croissance en 2023.

Le Dow Jones a plongé de plus de 200 points lundi, étouffant une fois de plus les signes d’une reprise durable. Ce dernier repli fait suite à la publication des résultats du groupe pharmaceutique Merck et du géant technologique Apple. Les deux sociétés ont affiché des résultats moins qu’impressionnants, l’action de Meck perdant 1,87 dollar, soit 2,0 %, tandis que celle d’Apple perd 2,89 dollars, soit 1,9 %. L’effet combiné de ces baisses a entraîné une chute de près de 31 points sur le Dow Jones.

Le Dow Jones perd plus de 200 points alors qu’Apple fournit de sombres perspectives opérationnelles internes

Le Dow Jones a perdu 215,65 points, soit 0,69 %, pour atteindre 31 072,6 points, une grande partie des pertes s’étant accélérée au cours de la dernière heure de négociation. Cela a également érodé la majeure partie du gain de 356 points que l’indice de référence avait réussi à réaliser plus tôt dans la séance. Les deux autres grands indices ont également reculé, le S&P 500 glissant de 0,84 % à 3 830,85, et le Nasdaq Composite perdant 0,81 % à 11 360,05.

Outre la stagnation de son rapport financier, Apple a également annoncé son intention de réduire ses embauches et ses dépenses l’année prochaine. Apple prévoit d’agir ainsi pour mieux gérer un éventuel ralentissement de l’activité alors que l’entreprise se prépare à un avenir proche. Cette révélation a également contribué à la baisse de l’action d’Apple, qui a maintenant glissé de 17 % en 2022. S’exprimant sur la situation d’Apple, Peter Boockvar, directeur des investissements chez Bleakley Advisory Group, a expliqué :

“Lorsqu’Apple, une société dont la capitalisation boursière s’élève à 2 400 milliards de dollars, se retourne, cela va évidemment avoir un impact prononcé sur les indices principaux et cela rappelle simplement aux gens que les entreprises se serrent la ceinture à cause de ce qu’elles voient à l’extérieur.”

Par ailleurs, Peter Boockvar a également souligné l’importance des résultats d’Apple pour le marché en général, et ce sur plusieurs fronts. Il s’agit notamment de la gestion des devises, des perspectives commerciales de la Chine et de la façon dont elle gère l’évolution des consommateurs vers les services plutôt que les biens. “Les gens ne vont pas continuer à acheter des ordinateurs portables chaque année, et ils ne vont pas remplacer leur téléphone chaque année“, a expliqué Peter Boockvar.

Lire Plus  Le Nasdaq crée une unité Crypto et constate une augmentation de la demande d'actifs numériques parmi les investisseurs institutionnels

D’autres résultats moins brillants

Parmi les autres résultats d’entreprises qui ont contribué de manière significative à la chute de 200 points du Dow Jones figurent Johnson & Johnson, Amgen Inc. et Verizon Communications Inc. Ces trois sociétés ont respectivement perdu 2,24 %, 1,95 % et 1,45 %. Cette baisse a semblé être un revirement de situation pour le marché élargi après les excellents résultats de Goldman Sachs publiés précédemment. Le géant bancaire basé à New York avait initialement soutenu les actions. Toutefois, cela fait suite aux résultats mitigés publiés la semaine dernière par les autres grandes institutions financières JPMorgan Chase et Morgan Stanley.

Les analystes prêchent la prudence des investisseurs alors que le marché attend les rapports de résultats financiers de plusieurs grandes entreprises cette semaine. Scott Chronert, directeur général de Citigroup, a déclaré :

“Nous prévoyons que la volatilité restera élevée car le marché alterne entre l’évaluation du risque de récession et les probabilités d’atterrissage en douceur avec chaque donnée.”

Malgré les craintes d’une récession imminente, les principaux indices pourraient s’en sortir raisonnablement bien. Par exemple, on s’attend à ce que les entreprises du S&P 500 affichent une hausse de 4,2 % de leurs bénéfices au deuxième trimestre par rapport à l’année précédente. En outre, FactSet prévoit que le total des revenus réalisés au sein de cet indice de référence augmentera de 10,2 % au cours des trimestres.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info