L’Union européenne demande l’accélération des règles relatives aux fonds propres des banques en crypto-monnaies avant l’échéance mondiale

La réglementation pourrait également inclure les dispositions requises sur le bitcoin, les stablecoins et autres crypto-actifs.

L'exécutif de l'Union européenne (UE) appelle à une mise en œuvre accélérée des règles strictes en matière de capital pour les institutions financières ayant des actifs crypto dans la loi bancaire en attente. L'exécutif a souligné l'approche de l'échéance convenue, ajoutant que l' doit prendre sa décision pour respecter le délai fixé. Lorsque la nouvelle loi sera adoptée, elle guidera les banques qui détiennent des crypto-actifs.

L'échéance mondiale a été fixée par le Comité de Bâle, qui se compose des régulateurs bancaires des principaux centres financiers mondiaux. Le Bloc s'est mis d'accord sur le mois de janvier 2025 comme date limite pour promulguer des exigences de fonds propres pour les banques qui détiennent des crypto-actifs, y compris le et les monnaies stables. Dans un document de discussion informel vu par Reuters, la Commission européenne a déclaré :

« Pour l'instant, les banques sont très peu exposées aux crypto-actifs et ne participent que de manière limitée à la fourniture de services liés aux crypto-actifs. Les banques ont exprimé leur intérêt à négocier des crypto-actifs pour le compte de clients et à fournir des services liés aux crypto-actifs. D'un point de vue international, cela permettrait également à l'UE de s'aligner pleinement sur le délai de mise en œuvre convenu au niveau de la base. »

L'UE souhaite une procédure accélérée pour les ordonnances sur les fonds propres des crypto-monnaies

L'Union européenne applique les normes du Comité de Bâle par le biais d'une loi. Un retard pourrait signifier que les institutions financières attendraient plus longtemps pour avoir accès à l'espace crypto, car l'UE met en œuvre des lois distinctes pour le des actifs crypto en 2024. L'Union européenne a deux options pour faire passer les règles sur les crypto par le Comité de Bâle. Soit l'Union introduit une nouvelle loi, soit elle tient compte de l'appel du Parlement européen et élargit la loi bancaire en cours de finalisation.

Selon le document informel, le Parlement et les États de l'UE commenceront à discuter du texte final de la loi sur les crypto-monnaies pour les banques, car elles ont les mêmes droits. De plus, la pourrait inclure des dispositions obligatoires sur le bitcoin, les et autres crypto-actifs. Les banques auront alors des ordres spécifiques qui contrôlent leur exposition aux crypto-actifs. Dans le même temps, les nouvelles lois traitent des risques liés à la détention de crypto-actifs par les institutions financières. Sous l'angle international, le document indique que les règles strictes en matière de capital crypto pour les banques « permettront à l'UE de s'aligner pleinement sur le délai de mise en œuvre convenu au niveau de Bâle. »

En outre, le moment le plus précoce possible pour disposer d'un projet de loi distinct serait vers la fin de l'année. Entre-temps, les élections parlementaires auront lieu vers la mi-2024, ce qui rend plus difficile l'approbation d'une nouvelle loi à temps pour 2025. L'UE a également mentionné que l'Autorité bancaire européenne (ABE) pourrait se coordonner avec l'Autorité européenne des .

4.3/5 - (7 votes)

Laurent Gigaud

Je m'appelle Laurent et je suis rédacteur pour ActuCrypto.info, un site web dédié à l'information sur les crypto-monnaies. Je suis un passionné des crypto-monnaies et je m'efforce de partager mes connaissances et de fournir des informations de qualité à nos lecteurs. Je me suis intéressé aux crypto-monnaies en 2017 et j'ai commencé à investir et à trader. Depuis, je me suis spécialisé dans l'analyse technique et le des crypto-monnaies. Je suis également un grand fan de la technologie et j'essaie de lire autant que possible sur le sujet. J'aime également voyager et explorer de nouvelles cultures et de .

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :