The Merge va entrainer une “guerre civile” au sein d’Ethereum !

La date de la fusion d'Ethereum approche à grands pas. Si tout se passe comme prévu par les développeurs d'ETH, la fusion aura lieu le 19 septembre.

Alors que beaucoup sont optimistes quant à la fusion, certains experts commencent à craindre qu’elle n’entraîne une guerre civile au sein d’Ethereum. Kevin Zhou, de Galois Capital, a révélé au Unchained Podcast de Laura Shin qu’il s’attendait à au moins trois hard forks d’Ethereum après la fusion.

Jack Niewold, le fondateur de Crypto Pragmatist, a révélé que the merge pourrait être un problème majeur pour les émissions de stablecoins comme Tether de USDT ou Circle de USDC.

Qu’est-ce que “The Merge” Ethereum

Ethereum, la deuxième plus grande crypto-monnaie par capitalisation boursière, utilisait la preuve de travail comme mécanisme de consensus. Cependant, en raison de la consommation d’énergie du système, il a décidé de changer le mécanisme de consensus de Proof of Work à Proof of Stake.

Cette décision permettrait de réduire la consommation d’énergie d’Ethereum de plus de 99 %. La fusion élimine les mineurs utilisés dans les systèmes précédents et les remplace par des validateurs.

Difficultés de la fusion

Dans un fil Twitter, Jack Niewold, le fondateur de Crypto Pragmatist, a révélé que la chaîne doit bifurquer sans s’arrêter pour fonctionner. Une telle transition présente de nombreux risques. Selon Niewold, l’un des plus grands problèmes de la fusion pourrait être de nature technologique. Il pense que si la fusion du réseau principal ne se déroule pas sans heurts, la chaîne pourrait s’arrêter net.

https://twitter.com/JackNiewold/status/1555660494215647232

Il décrit également le problème logistique de the merge (la fusion), qui continue d’être retardée. Il y a déjà eu plusieurs incidents de report d’événements clés de la fusion. Cependant, le plus gros problème est que les mineurs, qui n’auront pas d’opération minière après la fusion, décident de forker la chaîne.

Lire Plus  La Fondation Ethereum détient 0,3 % du total des ETH en circulation

Un tel fork peut être un problème majeur pour les émissions de stablecoin qui devront faire un choix entre les chaînes PoS et PoW. Amber Group, une société d’actifs numériques, a révélé que les mineurs d’Ethereum peuvent faire des ravages dans les jours précédant la fusion. Ils pensent que les petits mineurs peuvent tirer le maximum de revenus.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info