Vous hésitez encore ? voici comment optimiser votre achat immobilier et économiser de l’argent

Les secrets pour réussir son achat immobilier enfin dévoilés !

Vous souhaitez acheter un bien sans vous tromper ? Découvrez les astuces des notaires pour optimiser votre achat et mettre toutes les chances de votre côté.

Construisez votre projet immobilier sur mesure

Pour bien acheter, surtout s'il s'agit de votre premier bien immobilier, il est conseillé de suivre plusieurs étapes. Dans ce contexte où l'accession à la propriété est compliquée pour de nombreux emprunteurs, il s'agit de bien choisir le que vous souhaitez acquérir pour ne pas faire d'erreurs. Voici les conseils des notaires pour bien acheter.

Élaborer son projet immobilier
Selon les notaires, il faut en premier lieu déterminer les caractéristiques du bien que vous recherchez : son type (maison ou appartement), dans le neuf ou l'ancien, son emplacement, sa surface, le nombre de pièces…

Ensuite, il faut faire estimer le plus finement possible votre capacité d'emprunt auprès des banques ou d'un courtier. Un apport personnel d'au moins 10 % du prix de l'acquisition sera nécessaire pour payer les frais qui vont s'ajouter au prix de vente, comme les frais de notaire.

Dans ce contexte d' et de hausse des taux de crédit, de nombreux prêts sont refusés, car ils dépassent les taux d'usure en vigueur, pourtant plus élevé depuis leur actualisation mensuelle, ou le taux d' du ménage, limité à 35 %. « Pour bénéficier d'un aux meilleures conditions, il est nécessaire de mettre en concurrence plusieurs banques », conseillent les notaires.

Visitez et analysez les biens comme un pro

Poser toutes les questions lors des visites des biens
Il est recommandé de visiter une dizaine de biens maximum, pour ne pas vous y perdre, et de les étudier en détail. « Il faut poser un maximum de questions et solliciter l'ensemble des documents relatifs à la situation du bien (autorisations d'urbanisme obtenues, servitudes, type d'assainissement, diagnostics immobiliers…), indiquent les notaires. Il faut aussi visiter le quartier : proximité des commerces, desserte des transports en commun… »

Une seconde visite s'impose pour le ou les biens que vous aurez sélectionnés afin d'évaluer leur état, leur luminosité, le bruit et le coût des éventuels travaux. Vous pouvez vous faire accompagner d'une entreprise qui pourra établir un devis.

À savoir, le vendeur doit, depuis le 1er avril 2023, vous remettre, dès la première visite du bien en théorie, un audit énergétique si la maison est classée F ou G au titre du diagnostic énergétique (). Ce document, qui ne se substitue pas au DPE, dresse un état des lieux des performances énergétiques du logement et donne un chiffrage du montant des travaux à réaliser pour passer à une classe E au minimum, ainsi que les économies générées sur la d'énergie.

Choisir la bonne stratégie d'achat

Réfléchir aux modalités d'achat
L'achat se fait-il seul ou à plusieurs personnes ? Les acheteurs sont-ils mariés, pacsés ou en union libre ? Autant de questions auxquelles il faut se poser avant d'acheter. « En effet, les conséquences juridiques ne sont pas les mêmes que l'on soit marié sous un régime communautaire ou séparatiste, en indivision ou encore que l'achat se fasse via une société civile immobilière (SCI) », remarquent les notaires.

Faites une offre d'achat qui fera mouche

Faire une offre d'achat « raisonnable » au vendeur
Si vous avez choisi votre bien et que vous souhaitez le réserver pendant un certain délai, vous pouvez faire une offre d'achat écrite au propriétaire. Elle doit contenir a minima le prix que vous avez déterminé et la validité de votre offre. Pour qu'elle soit acceptée, l'offre d'achat doit être « raisonnable au regard des prix du marché », observent les notaires.

Attention, ce document vous engage juridiquement. Si le vendeur accepte votre offre, vous vous engagez à acheter le bien. Si vous revenez sur votre proposition, il est en droit d'exiger la vente ou de vous demander des dommages et intérêts.

Signez un compromis ou une promesse de vente en toute sérénité

Signer un compromis ou une promesse de vente
Votre offre est acceptée par le vendeur ? Vous pouvez signer un compromis ou une promesse de vente, sous seing privé (directement avec le vendeur), par l'intermédiaire d'un agent immobilier ou chez le notaire. Cet avant-contrat « prévoit toutes les conditions suspensives nécessaires au bon déroulé de la vente : condition d'obtention du prêt, condition d'obtention d'un permis de construire… », remarquent les notaires.

La vente sera ensuite obligatoirement officialisée devant un notaire qui rédigera un acte authentique, en général trois mois ès l'avant-contrat. Suivez ces conseils pour optimiser votre achat immobilier et vous assurer d'acquérir le bien qui vous correspond le mieux. Bonne chance dans cette belle aventure !

4.3/5 - (7 votes)

Martin de Reis

Je m'appelle Martin et je suis rédacteur sur actucrypto.info. Je suis passionné par les -monnaies et par la en particulier. J'aime apprendre de nouvelles choses sur ce sujet et je suis toujours à la recherche des dernières informations à ce sujet. J'ai commencé à investir dans les cryptos il y a quelques années et j'apprécie l'idée de pouvoir investir facilement et à moindre coût dans des actifs numériques. C'est pourquoi je consacre beaucoup de temps à m'informer sur les crypto-monnaies et à écrire sur le sujet.

Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :