Celsius a démenti que son PDG, Alex Mashinsky, ait tenté de quitter les États-Unis cette semaine dans le contexte de la crise de liquidité de la société

Dans une déclaration envoyée à plusieurs sites d’information, Celsius a déclaré que “tous les employés, y compris notre PDG, sont concentrés et travaillent dur pour tenter de stabiliser les liquidités et les opérations“.

Elle a ajouté que “toutes les informations selon lesquelles le PDG de Celsius [Alex Mashinksky] a tenté de quitter les États-Unis sont fausses“.

Dimanche, Mike Alfred – PDG fondateur de la société d’analyse de crypto-monnaies Digital Assets Data – a affirmé que Mashinksky avait tenté de quitter les États-Unis via l’aéroport de Morristown dans le New Jersey.

Alfred a déclaré qu’Alex Mashinksky avait été arrêté par les autorités à l’aéroport et qu’il n’était pas clair si le PDG “a été arrêté ou simplement empêché de partir“, mais a supposé que Mashinksky avait probablement “déjà été contacté par le FBI“.

Bien qu’il n’y ait pas eu d’autres rapports indiquant que le FBI enquête sur Celsius et ses employés, la société fait l’objet d’une enquête par au moins quatre régulateurs d’État. En tant que tel, Alex Mashinksky a un motif plausible pour quitter le pays s’il a l’intention d’éviter de participer à ces enquêtes. Il y a peu de preuves que Mashinsky ait tenté de quitter le pays ou ait été personnellement appréhendé.

Les retraits de Celsius sont toujours fermés

Celsius a suspendu les retraits, les transferts et les swaps le dimanche 12 juin, en invoquant les conditions extrêmes du marché.

L’incapacité de la société à rembourser les soldes de ses clients se poursuit depuis plus de deux semaines, sans qu’aucune issue ne soit en vue.

Lire Plus  Celsius a fait le point sur le gel actuel de ses services et a annoncé de nouveaux plans de redressement

Certains rapports indiquent que Celsius a fait appel à des conseillers juridiques pour l’aider à se préparer à un éventuel dépôt de bilan. D’autres suggèrent que Goldman Sachs pourrait racheter les actifs de Celsius.

Il n’est pas certain que l’une ou l’autre de ces actions permette aux utilisateurs d’accéder à leurs fonds, ou que ces actions conduisent à un processus de règlement plus long entre Celsius et ses utilisateurs.

Il est également possible que Celsius puisse se rétablir par ses propres moyens en ajustant ses investissements pour obtenir plus de liquidités, ce qui serait sans doute la meilleure solution pour ses clients.

À propos de l’auteur, Miss Solana

Miss Solana est fan de Defi et de métavers, tout comme Miss Ethereum qu'elle espère bien un jour dépasser. Dynamique et pleine d'idées, elle cherche en permanence à moderniser la vision de la blockchain