David Marcus revient sur le devant de la scène avec Lightspark

refuse de baisser les bras. Ancien cadre de , il est un habitué des cryptos et des systèmes de paiement. Il veut maintenant promouvoir des solutions sur la seconde couche du , le Lightning network. Sa startup fait actuellement ses premiers pas, mais il bénéficie déjà du soutien de plusieurs investisseurs bien connus de l'industrie .

 

Sur le chemin du Lightning Network de Bitcoin

Discret depuis son départ de Meta, David Marcus revient sur le devant de la scène. Cet entrepreneur français veut désormais se consacrer au Bitcoin. Ancien chef de projet du géant nord-américain et ancien patron de , il annonçait récemment la création de Lightspark. Comme l'indique le nom de la société, elle se focalise sur le développement de solutions basées sur le Lightning Network.

Le Lightning Network est un dispositif qui vise à résoudre les problèmes de scalabilité du bitcoin. Il est en surcouche du protocole bitcoin et repose sur des canaux de paiement bidirectionnel. En effet, Lightspark fournira aux développeurs et aux entreprises l'infrastructure nécessaire à l'utilisation de la seconde couche de bitcoin. Ainsi, la société de David Marcus se concentrera en premier lieu sur la création d'une équipe. Cette dernière sera dédiée à l'exploitation du Lightning network.

Lire Plus  L'action Meta s'effondre de plus de 25% après une forte baisse des revenus

Par ailleurs, le Lightning Network sert à traiter des transactions en bitcoin à un flux illimité. Cela permet d'effectuer des paiements instantanés et peu coûteux. David Marcus indiquait alors dans un tweet qu'il souhaitait s'appuyer sur ce réseau. Ceci dans le but d'explorer, de construire et d'étendre les capacités et l'utilité du bitcoin.

Des employés de Meta embarqués dans l'aventure

Le projet Lightspark semble partir sur de bonnes bases. En effet, plusieurs anciens employés de la branche crypto de Meta ont rejoint aujourd'hui l' et occupent des postes de direction. Parmi ces derniers, vous trouverez James Everingham. Il occupait le poste de vice-président de l'ingénierie chez Novi. Novi était un projet de numérique de Meta. Par ailleurs, Lightspark bénéficie également du soutien de poids lourds du capital-risque aux États-Unis. Parmi ces poids lourds, vous avez Andreessen Horowitz, Ribbit Capital, Coatue ou encore Paradigm.

Lire Plus  Chatgpt, la nouvelle crypto-monnaie du milieu du piratage, selon Meta

Un projet lancé dans une période sombre pour les cryptos

Au sein d'une structure plus modeste, David Marcus espère s'affranchir des contraintes d'un mastodonte. Il a compris avec Meta que des ambitions pourraient très vite être freinées par les régulateurs. Cependant, cet entrepreneur au triple nationalité (Française, Américaine et ) lance sa société dans une période chaotique. En effet, les cryptomonnaies ont subi un effondrement spectaculaire ces derniers jours.

Toutefois, il semble serein et déclarait même sur tweeter : “Les ralentissements sont de bons moments pour se concentrer sur la construction et la création de valeur avec des personnes alignées sur la mission”. Par ailleurs, le soutien de ces nombreux investisseurs est aussi un atout pour son entreprise. Sriram Krishnan, général partner chez a16z, déclarait ceci : « Nous avons cherché à soutenir une équipe pour construire au-dessus de Bitcoin et nous croyons que David Marcus et l'équipe Lightspark qu'il a rassemblée peuvent apporter des innovations technologiques passionnantes à Bitcoin et au Lightning Network ».

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :