Elon Musk affirme que Twitter offrira une  » amnistie générale  » aux comptes suspendus

Il y a beaucoup d'inquiétudes sur la façon dont Elon Musk va diriger l'entreprise pour qu'elle respecte les lois et les statuts de conformité auxquels l'entreprise s'est engagée avant son acquisition.

Le président-directeur général de Inc., Elon Musk, a confirmé que l' allait offrir une « amnistie générale » à tous les comptes suspendus sur la plateforme qui n'ont violé aucune loi. Se rendant sur l'application pour oiseaux pour révéler ses intentions, le propriétaire de Twitter a posté un sondage demandant le consentement de la communauté pour savoir si ces comptes devraient être rétablis ou non.

Au moment de la clôture du sondage, exactement 3 162 112 personnes avaient voté. 72,4 % d'entre elles ont déclaré vouloir que les comptes soient rétablis, tandis que 27,6 % ont déclaré ne pas soutenir la motion.

Musk a évidemment planté sa tente avec la majorité, tweetant ès coup en disant « Le peuple a parlé. L'amnistie commence la semaine prochaine. Vox Populi, Vox Dei », une expression latine qui se traduit par « La voix du peuple est la voix de Dieu ».

Si Elon Musk donne suite à sa décision de rétablir les comptes Twitter interdits, la plateforme pourrait accueillir à nouveau des personnes telles que l'ancien conseiller de Trump et ancien président exécutif de Breitbart Steve Bannon, qui a été banni lorsqu'il a déclaré qu'Anthony Fauci et le directeur du FBI Christopher Wray devraient être décapités.

Lire Plus  Elon Musk fait un commentaire "intéressant" après avoir constaté que près de 80 % des personnes interrogées refuseront de payer pour la vérification de Twitter et l'abonnement Blue

L'approche d'Elon Musk en ce qui concerne la des tendances aux discours haineux a été remise en question dans plusieurs milieux, car beaucoup craignent que la plateforme Twitter soit désormais colonisée par des individus extrémistes. La nouvelle approche de Musk est d'autant plus affirmée qu'il a rétabli le compte de l'ancien président Donald Trump et celui de la star du hip-hop Ye (alias Kanye West) la semaine dernière.

Incertitude sous le Twitter d'Elon Musk : L'inquiétude des dirigeants européens

Depuis qu'il a pris le contrôle de Twitter, on s'inquiète beaucoup de la manière dont Elon Musk va diriger l'entreprise pour qu'elle respecte les lois et les statuts de conformité auxquels l'entreprise a souscrit avant son acquisition. La crainte est d'autant plus grande chez les régulateurs de l'Union européenne que la société a licencié l'ensemble de son personnel du bureau de Bruxelles.

Le bureau de Bruxelles a été ouvert pour que la société puisse maintenir ses relations avec le siège du pouvoir de l'UE. Selon un rapport du Financial Times, les deux derniers membres du personnel de politique publique de l'entreprise ont quitté la semaine dernière, démantelant de fait ce point de vente considéré comme essentiel pour les opérations de l'entreprise en Europe.

Lire Plus  Elon Musk retire des employés de Tesla pour examiner les bases de code sur Twitter

Les deux employés, Julia Mozer et Dario La Nasa, n'ont donné aucune indication de leur départ, que ce soit par un tweet ou un changement de coordonnées sur leur profil LinkedIn. Cependant, Stephen Turner, l'ancien directeur de la politique publique européenne de Twitter, a annoncé son départ de l'entreprise la semaine dernière, confirmant qu'avant son départ, 4 des 6 employés travaillant à Bruxelles avaient quitté l'entreprise.

Les licenciements et l'absence de représentation ont été çus comme une tentative de payer un service de bissextile à la conformité de l'acte numérique dans l'UE, un mouvement qui, selon les parties prenantes, va changer le statu quo.

« Je suis préoccupé par la nouvelle du licenciement d'une si grande quantité de personnel de Twitter en Europe« , a déclaré au FT, vice-présidente de l'UE chargée de la conformité au code sur la désinformation. « Si vous voulez détecter et prendre des mesures efficaces contre la désinformation et la propagande, cela nécessite des ressources. En particulier dans le contexte de la guerre de désinformation russe, j'attends de Twitter qu'il respecte pleinement la européenne et honore ses engagements. Twitter a été un partenaire très utile dans la lutte contre la désinformation et les discours de haine illégaux, et cela ne doit pas changer.« 

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :