Kraken ferme un échange de crypto au Japon en raison de la faiblesse du marché mondial des crypto-monnaies

La bourse de -monnaies ferme ses services au Japon. La société a expliqué que les conditions actuelles du marché japonais et la faiblesse du marché mondial des crypto-monnaies ne justifient pas les ressources nécessaires à la poursuite de la croissance de son activité au Japon pour le moment.

Kraken quitte le Japon

La bourse de crypto-monnaies Kraken a annoncé mercredi qu'elle avait décidé de « cesser ses activités au Japon et de se désenregistrer auprès de l'Agence des services financiers (JFSA) à compter du 31 janvier 2023. »

La société a expliqué que la décision de quitter le marché crypto japonais fait partie de ses « efforts pour prioriser les ressources et les investissements » dans les domaines qui s'alignent sur la stratégie de l'entreprise et « positionneront au mieux Kraken pour un succès à long terme. » Les détails de l'annonce :

Les conditions actuelles du marché au Japon, combinées à la faiblesse du marché des crypto-monnaies au niveau mondial, signifient que les ressources nécessaires pour développer davantage notre activité au Japon ne sont pas justifiées à l'heure actuelle.

« En conséquence, Kraken ne fournira plus de services aux clients au Japon par l'intermédiaire de Payward Asia« , a affirmé la bourse. Payward Asia Inc. gère les services de Kraken au Japon.

Lire Plus  Les crypto au bord de la crise de nerfs : Kraken conclut un accord avec la SEC et Binance interrompt les transferts en dollars américains

Tous les clients concernés ont jusqu'au 31 janvier pour retirer leurs avoirs en monnaie fiduciaire et en crypto-monnaies, ajoute l'annonce, notant que la fonctionnalité de dépôt sera supprimée le 9 janvier. Kraken a également assuré à ses clients qu'il est « entièrement financé afin de garantir que tous les clients concernés puissent retirer leurs actifs en temps voulu. »

Le marché des crypto-monnaies a beaucoup souffert cette année, le ayant chuté de plus de 65 % depuis le début de l'année. L'effondrement de l'écosystème Terra en mai et l'implosion de le mois dernier ont eu un impact négatif sur de nombreuses sociétés de crypto, et un certain nombre d'entreprises ont fini par devoir déposer le bilan, notamment FTX, Three Arrows Capital (), , Network et .

Lire Plus  Le PDG de Kraken appelle le Congrès à protéger l'industrie cryptographique américaine suite à un accord avec la SEC sur le programme de jalonnement

« Depuis le début de l'année, des facteurs macroéconomiques et géopolitiques ont pesé sur les . Cela s'est traduit par une baisse significative des volumes d'échange et une diminution du nombre d'inscriptions de clients« , a détaillé , PDG de Kraken, le mois dernier. « Malheureusement, les influences négatives sur les marchés financiers se sont poursuivies et nous avons épuisé les options préférables pour aligner les coûts sur la demande. » Kraken a annoncé en novembre qu'il réduisait ses effectifs mondiaux de 30 %, soit environ 1 100 personnes, « afin de s'adapter aux conditions actuelles du marché. »

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :