La BCE augmente ses taux d’intérêt face à une inflation galopante, Christine Lagarde sort les griffes !

La Banque centrale européenne relève ses taux d'intérêt de 25 points de base pour lutter contre l'inflation élevée dans la zone euro.

Cette décision s'accompagne d'un avertissement clair : il peut y avoir de futures hausses de taux pour garantir un retour rapide à l'objectif d'inflation de 2 %. Cependant, le rythme des hausses de taux s'est ralenti pour éviter de perturber davantage les marchés financiers. Christine Lagarde, la présidente de la BCE, insiste sur le fait que les taux ne sont pas encore « suffisamment restrictifs« .

La BCE adopte une approche graduelle pour les hausses de taux

Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a décidé de relever trois taux d'intérêt directeurs de 25 points de base (pb) pour lutter contre l'inflation dans la zone . Cette décision a été prise pour éviter des perturbations sur les marchés financiers qui pourraient être entraînées par une plus importante des taux d'intérêt.

Le ralentissement des hausses de taux ne doit pas être considéré comme une diminution de l'engagement de la BCE à atteindre son objectif d'inflation de 2 %. Au contraire, la banque centrale européenne continuera à chercher des moyens d'assurer un retour rapide de l'inflation à cet objectif à moyen terme.

Lire Plus  Une croissance inattendue pour la zone euro : des résultats meilleurs que prévus à la fin de l'année 2022

L'avenir des taux d'intérêt dans la zone euro

Le ralentissement des hausses de taux ne signifie pas qu'il n'y aura pas d'autres hausses à l'avenir. La BCE a déclaré que les futures décisions du Conseil viseront à assurer « un retour rapide de l'inflation à l'objectif à moyen terme de 2 % ». Cela signifie que la banque centrale européenne est prête à relever les taux d'intérêt futurs si nécessaire pour lutter contre l'inflation dans la zone euro.

, la présidente de la BCE, a clairement indiqué que les taux n'étaient pas encore « suffisamment restrictifs« . Elle a souligné les « risques significatifs à la hausse » pour l'inflation qui subsistent dans la zone de la commune et a admis que certains gouverneurs étaient favorables à une augmentation plus importante des taux d'intérêt. Les prochaines décisions de la BCE en matière de taux d'intérêt seront donc essentielles pour surveiller l'inflation dans la zone euro.

La BCE est-elle dépendante de la Fed ?

Alors que la américaine () a augmenté ses taux d'intérêt de référence de 25 points de base mercredi, les analystes ont interprété les déclarations qui ont accompagné la décision comme une indication selon laquelle il pourrait s'agir de la dernière de la série de hausses de la Fed. Toutefois, Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a été claire : elle a déclaré que la BCE n'est pas « dépendante de la Fed« .

Lire Plus  La CBDC pourrait être le "Saint Graal" des paiements transfrontaliers, selon la BCE !

Les et la zone euro ont des économies différentes et les politiques monétaires doivent être adaptées à ces différences. Toutefois, la BCE et la Fed ont des influences réciproques sur les marchés mondiaux, de sorte que les décisions prises par l'une ou l'autre banque peuvent avoir des répercussions sur l'autre banque et sur les marchés financiers. Par conséquent, il est important de surveiller les décisions de la BCE et de la Fed en matière de taux d'intérêt pour comprendre les implications pour les investisseurs et les consommateurs dans le monde entier.

Les prochaines décisions de la BCE en matière de taux d'intérêt auront un impact important sur l'inflation dans la zone euro. Quelles sont vos prévisions pour les taux d'intérêt futurs de la BCE ? Partagez vos réflexions et vos commentaires ci-dessous.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :