La débâcle imminente du système bancaire Américain : Les révélations de l’économiste Peter Schiff

Une véritable crise secoue le système bancaire américain, menaçant de le faire sombrer dans l'insolvabilité. L'économiste renommé Peter Schiff pointe du doigt le coupable principal : la Réserve Fédérale. Selon lui, l'organisme a ruiné le système bancaire avec des taux d'intérêt proches de zéro pour les banques, tandis que l'inflation réelle grimpe en flèche.

Le naufrage du système bancaire américain orchestré par la Réserve Fédérale

, économiste réputé et fervent défenseur de l', alerte une fois de plus sur l'état critique de l'économie américaine. « La Réserve Fédérale a détruit le système bancaire américain. Il est insolvable et s'effondrerait sans l'aide du gouvernement, » souligne Schiff.

Bank of America ne verse que 0,05% d'intérêts sur les comptes d' et rien sur les comptes courants. Mais le taux des fonds fédéraux est de 5,25% et le taux réel d'inflation est bien plus élevé. La Fed a détruit le système bancaire américain. Il est insolvable et s'effondrerait sans le soutien du gouvernement.

La catastrophe bancaire : une répétition de 2008 en pire

Ce n'est pas la première fois que l'économiste tire la sonnette d'alarme sur les problèmes potentiels du système bancaire américain. « Le système bancaire américain est au bord d'un effondrement bien plus grand que celui de 2008 », prévient-il. Un avis partagé par d'autres personnalités, comme Elon Musk, le PDG de et SpaceX.

Lire Plus  Elon Musk se montre intéressé par le rachat de la Silicon Valley Bank, en difficulté

Le milliardaire a fait remarquer la disparité entre les comptes du marché monétaire (bons du Trésor) avec des taux d'intérêt d'environ 4,5% et les comptes bancaires avec des taux d'intérêt de moins de 1%. « C'est une incitation massive à retirer de l' des comptes bancaires », a-t-il souligné.

Le sauvetage des banques en difficulté : une solution qui aggrave le problème

En mars dernier, lors du sauvetage par le gouvernement américain de Signature Bank et Silicon Valley Bank en difficulté, Peter Schiff avertissait : « Pour financer les sauvetages bancaires, la Fed crée plus d'inflation. La crise bancaire n'a donc pas résolu le problème de l'inflation, elle l'a rendu beaucoup plus grave ! »

Peter Schiff critique également sévèrement le sauvetage des déposants des banques en faillite :

« Non seulement le risque moral conduit à une plus grande instabilité dans le système bancaire et à de futures pertes plus importantes, mais l'inflation créée pour le payer socialise injustement les pertes actuelles. »

Le péril qui plane sur le dollar américain

Plus récemment, l'économiste a mis en garde contre une éventuelle crise du américain, des dépressions économiques et l'accord sur le plafond de la que le Congrès a négocié pour éviter un défaut du gouvernement américain. « La suspension du signifie que les dépenses et les emprunts gouvernementaux irresponsables continueront jusqu'à ce qu'une et du y mette fin de façon catastrophique, » a-t-il prévenu.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :