La prédiction cryptographique de John Deaton, avocat pro Ripple très connu aux Etats-Unis, suscite l’inquiétude

Le fondateur de CryptoLaw John Deaton pense que l'on pourrait bientôt assister à la poussée finale et la plus agressive pour fermer les crypto-monnaies dans le sillage de la déclaration de la Maison Blanche sur l'atténuation des risques associés aux crypto-monnaies.

La Maison Blanche a publié une déclaration intitulée « u » le 27 janvier.

La déclaration se lit comme suit :

« Nous avons passé l'année dernière à identifier les risques des crypto-monnaies et à agir pour les atténuer en utilisant les pouvoirs dont dispose le pouvoir exécutif. »

Les orientations législatives fournies par l'administration ont appelé le à intensifier ses efforts.

« Par exemple, le Congrès devrait étendre les pouvoirs des régulateurs pour empêcher les abus d'actifs des clients – qui nuisent aux investisseurs et faussent les prix – et pour atténuer les conflits d'intérêts« , indique encore le document.

Lire Plus  Bitcoin : L'identité de Satoshi Nakamoto dévoilée par David Schwartz de Ripple ?

La SEC cherche à étendre sa revendication d'autorité

La Securities and Exchange Commission () des a renforcé sa répression sur le marché des crypto-monnaies sous la direction de son président , nommé à ce poste en avril 2021.

En l'état actuel des choses, la SEC tente d'élargir sa revendication d'autorité, car Gary Gensler a déclaré à plusieurs reprises que l'agence avait l'intention d'être le principal régulateur du marché américain des crypto-monnaies.

Gary Gensler pense que presque tous les autres jetons cryptographiques, à part le , pourraient être des valeurs mobilières, et il a pris certaines mesures récemment.

Ripple est actuellement au milieu d'une bataille juridique avec la SEC, qui allègue que la vente de 1,3 milliard de dollars de XRP constituait une offre de titres non enregistrée.

Lire Plus  Le prix du XRP s'envole après la victoire retentissante de Ripple contre la SEC

Les dirigeants de ont exprimé leur point de vue sur la des crypto-monnaies au début de l'année. Parmi ceux-ci, le directeur juridique Stu Alderoty prévoit que la décision du juge dans le procès de Ripple devant la SEC interviendra au cours du premier semestre 2023 – et qu'elle sera favorable à Ripple.

Il pense que ce sera le catalyseur nécessaire pour faire avancer l'industrie cryptographique américaine et empêcher les entreprises de délocaliser leur travail en crypto.

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :