La SEC poursuit Justin Sun, fondateur de Tron, pour manipulation de marché et offre de titres non enregistrés

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a pris des mesures à l'encontre de Justin Sun, le fondateur de Tron, et de la Tron Foundation, en les accusant d'offrir des titres non enregistrés et de manipuler le marché. En outre, un groupe d'influenceurs a été inculpé par l'organisation pour avoir fait la de Tron sans révéler qu'ils étaient rémunérés pour leur soutien.

Justin Sun, fondateur de Tron, inculpé pour vente de titres non enregistrés et manipulation de marché

La SEC américaine a annoncé aujourd'hui une série d'accusations contre le fondateur de Tron, Justin Sun, et la Fondation Tron, déclarant que la fondation a offert TRX en tant que titre non enregistré, en violation des lois sur les . Le jeton Bittorrent (BTT), qui a été lancé après que Sun a racheté Bittorrent Inc. en 2018, a également été mentionné comme faisant partie de ces offres. Dans la plainte déposée, la SEC déclare:

Tous les acheteurs, y compris ceux qui ont offert une valeur pour TRX autre que des liquidités ou des actifs cryptographiques, investis dans une commune aux côtés de Sun et de la Tron Foundation, qui ont toujours conservé des parts importantes de la société.

La déclaration fait des allégations similaires concernant BTT, affirmant qu'il « a été offert et vendu comme une valeur mobilière, plus précisément comme un contrat d'« .

Lire Plus  Justin Sun retire ses fonds suite à des rumeurs d'arrestation

La SEC déclare également que Justin Sun a orchestré un stratagème visant à manipuler le prix du tron (TRX) sur les bourses de -monnaies en utilisant différents comptes impliqués dans des activités quotidiennes de wash trading, en chargeant une partie de son équipe de déplacer d'importantes quantités de TRX sur différentes places boursières. Selon la plainte de la SEC, l'un des comptes concernés appartenait au père de Justin Sun.

Des célébrités également inculpées pour promotion illégale de Tron et du jeton Bittorrent

Dans le cadre de l'action de la SEC, une série d'influenceurs et de célébrités ont également été accusés d'avoir fait la promotion de ces titres sans révéler qu'ils étaient payés pour le faire. La SEC affirme que Sun a indirectement demandé à ces célébrités de ne pas divulguer qu'elles faisaient partie d'une campagne, en utilisant des employés comme messagers.

Lire Plus  L'USDD Stablecoin de Tron subit à nouveau des fluctuations et passe sous la parité de 1 $ début 2023

, Jake Paul, DeAndre Cortez Way (alias Soulja Boy), Austin Mahone, Michele Mason (alias Kendra Lust), Miles Parks McCollum (alias Lil Yachty), Shaffer Smith (alias Ne-Yo) et Aliaune Thiam (alias Akon) figurent parmi les célébrités visées par cette action en . Tous, à l'exception de Cortez Way et de Mahone, ont déjà conclu un accord avec l'autorité de , payant plus de 400 000 dollars de « dégorgement, d'intérêts et de pénalités ».

, président de la SEC a déclaré:

Cette affaire démontre une fois de plus le risque élevé auquel les investisseurs sont confrontés lorsque des titres de crypto-actifs sont proposés et vendus sans information appropriée. »

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :