Le PDG de Coinbase affirme que la politique d’Apple en matière de crypto-monnaie soulève des “problèmes antitrust potentiels”

Le PDG de la bourse de crypto-monnaies Coinbase, Brian Armstrong, affirme qu’Apple n’a pas joué franc jeu avec la crypto-monnaie, notant que le géant de la technologie a interdit un certain nombre de fonctionnalités crypto dans son App Store. La politique anti-crypto d’Apple soulève des “problèmes antitrust potentiels“, a déclaré le dirigeant de Coinbase.

Problèmes antitrust potentiels

Brian Armstrong, PDG de Coinbase, a parlé de la politique d’Apple en matière de crypto-monnaie dans un épisode du podcast Superteam, diffusé la semaine dernière. Superteam est un podcast qui explore l’écosystème web3 en Inde.

Commentant la politique anti-crypto d’Apple, il a détaillé : “Vous essayez d’obtenir votre application dans l’App Store et Apple l’a éjectée, puis ils avaient cette application concurrente qui a été approuvée … c’est une boîte noire.” Le patron de Coinbase a développé :

Apple jusqu’à présent n’a pas vraiment joué gentil avec la crypto. Ils ont en fait interdit un tas de fonctionnalités que nous aimerions avoir dans l’application, mais ils ne l’autorisent tout simplement pas – il y a donc des problèmes antitrust potentiels là-bas.

Brian Armstrong a ajouté : “Il va falloir qu’il y ait des téléphones compatibles avec les crypto-monnaies qui, à mon avis, pourraient devenir très populaires à l’avenir, et il sera intéressant de voir comment cela se passe.”

Le PDG de la bourse de crypto a souligné qu’il ne veut pas que Coinbase soit comme Apple, ajoutant : “Les échanges décentralisés (DEX) sont pour moi très intéressants pour cette raison.

En ce qui concerne la cotation des pièces de monnaie, le PDG de Coinbase a expliqué qu’en tant qu’entreprise de services financiers réglementée, la plateforme ne peut pas coter n’importe quoi, de sorte que Coinbase a développé des “normes de cotation très rigoureuses” pour décider quelles crypto-monnaies seront cotées.

Si une monnaie répond aux normes de cotation de la plateforme, “alors nous voulons la coter et laisser le marché décider“, a précisé le dirigeant, qui a ajouté :

Je veux que nous soyons un peu plus comme l’Amazon des actifs, pas un jardin clos comme l’App Store d’Apple.

À propos de l’auteur, Monsieur Binance

Monsieur Binance, c'est notre spécialiste, des exchanges, de la finance et la DeFI, il en connait tous les rouages et système... Il porte donc particulièrement bien son nom.