Le top 5 des pays ou la réglementation est la plus stricte en matière de crypto-monnaies

La plupart des gouvernements cherchent continuellement à trouver un terrain d’entente en matière de réglementation des crypto-monnaies, mais certains ont interdit l’utilisation de ces dernières.

Depuis sa création en 2009, le bitcoin a toujours été entouré de controverses. Et il en est de même pour toutes les autres crypto-monnaies qui lui ont emboîté le pas. Des présidents incertains aux sénateurs pessimistes, la liste des détracteurs du bitcoin ne cesse de s’allonger. Mais, alors que certains décrient sa nature volatile, d’autres s’inquiètent de son potentiel d’utilisation par de mauvais acteurs, ainsi que de l’impact négatif de son exploitation minière sur l’environnement. C’est pourquoi les gouvernements ont tenté de mettre en place des réglementations sur les crypto-monnaies afin, au moins, de limiter l’utilisation des crypto-monnaies à des fins criminelles.

Cependant, pour d’autres pays, une réglementation limitative n’est tout simplement pas suffisante. Ces pays ont interdit l’utilisation du bitcoin et des crypto-monnaies. Plus encore, ils ont mis en place de lourdes sanctions pour toute personne prise en train d’effectuer des transactions en crypto-monnaies.

Les 5 premiers pays de la liste

Vous trouverez ci-dessous notre liste des 5 pays ayant la réglementation la plus stricte en matière de crypto-monnaies. Ils ont une relation rigide vis-à-vis de la crypto et sont très clairs sur leur position.

Chine

En septembre 2021, la Chine a pris le monde par surprise lorsque sa banque centrale – la People’s Bank of China PBoC, a indiqué sa détermination à débarrasser le pays de toute forme d’activités de minage et de commerce de crypto. La PBoC a publié une déclaration, indiquant que “toutes les transactions liées aux crypto-monnaies, y compris les services fournis par les bourses offshore aux résidents nationaux, sont des activités financières illicites.” Le pays est également passé à l’action, presque immédiatement, et a commencé à sévir contre l’industrie du minage de crypto-monnaies en fermant toutes les fermes de minage.

Algérie

Il est actuellement contraire à la loi d’effectuer des transactions crypto en Algérie. Le gouvernement algérien a adopté une loi en 2018, qui interdit l’achat, la vente, l’utilisation ou simplement la possession de crypto-monnaies. En fait, la violation de la loi est une infraction pénale qui est punissable pouvant aller jusqu’a la prison ferme.

Lire Plus  Le Shiba Inu est plus populaire que le Bitcoin en France !

Bolivie

La Bolivie est l’un des premiers pays à avoir interdit complètement l’utilisation du bitcoin. Le gouvernement bolivien a interdit le bitcoin et les autres crypto-monnaies en 2014, déclarant qu’on ne pouvait pas leur faire confiance en tant qu’investissement.

Vietnam

La réglementation du Vietnam en matière de crypto-monnaies peut sembler un peu délicate. En effet, le gouvernement n’a pas exactement quelque chose contre le commerce des bitcoins ou leur détention en tant qu’actifs. Néanmoins, la State Bank of Vietnam affirme qu’il est illégal d’utiliser le bitcoin et d’autres crypto-monnaies pour les paiements. Et le non-respect de cette règle peut entraîner des amendes pouvant aller jusqu’à 200 millions de VND.

Égypte

Le dernier pays de notre liste est l’Égypte. En 2018, un organisme islamique connu sous le nom de Dar al-Ifta, a publié une loi religieuse contre le bitcoin, affirmant que son utilisation est “haram“. Bien que la loi n’ait pas exactement pris pied à l’époque, les lois bancaires de l’Égypte en 2020 pourraient en être le reflet. D’ici septembre 2020, les transactions en bitcoins ne pourront plus se faire sans une licence de la Banque centrale.

Beaucoup d’autres sur la liste…

Entre-temps, il convient de noter qu’il existe une longue liste de pays qui entretiennent des relations tendues avec les crypto-monnaies. Comme l’a indiqué la Library of Congress (LOC) en novembre 2021, environ 103 pays ont demandé à leurs régulateurs financiers d’élaborer des réglementations protectrices en matière de crypto-monnaies. Cependant, ces réglementations ne sont peut-être pas aussi strictes que celles mentionnées plus haut dans cet article.

Lire Plus  Une maison au Portugal vendue pour 3 bitcoins lors d'une vente historique

Parmi les autres pays dont la réglementation en matière de crypto-monnaies n’est pas aussi stricte, citons le Bahreïn, le Gabon, la Géorgie, le Burundi, les Maldives, le Cameroun, la République centrafricaine, etc.

Donc, si vous cherchez à savoir si vous pouvez ou non utiliser des bitcoins, cela dépend uniquement du pays dans lequel vous vous trouvez.

A lire aussi : Le top 5 surprenant des pays les plus favorables aux crypto-monnaies dans le monde

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Binance

Monsieur Binance, c'est notre spécialiste, des exchanges, de la finance et la DeFI, il en connait tous les rouages et système... Il porte donc particulièrement bien son nom.