Les crypto-monnaies qui vont surpasser le krach selon Mark Cuban

En plein “hiver” du marché des crypto-monnaies, avec tous les marqueurs dans le rouge, l’investisseur Mark Cuban a commenté que l’élan que les crypto-monnaies ont connu est très similaire à ce qu’Internet a connu au début des années 2000. Pour lui, seuls les réseaux qui offrent réellement quelque chose d’utile sont destinés à rester.

Selon l’actuel propriétaire des Dallas Mavericks de la NBA, de nombreux réseaux de crypto-monnaies se sont attachés à copier ce que les autres proposent déjà. Par exemple, beaucoup cherchent à s’approprier le marché des jetons non fongibles (NFT), de la finance décentralisée (DeFi) ou des jeux d’argent (P2E),

L’entrepreneur est convaincu, comme il l’a expliqué dans un fil Twitter, que les réseaux de crypto-monnaies trouveront une niche de marché importante en proposant des solutions d’entreprise. “Lorsque les entreprises pourront utiliser les contrats intelligents pour obtenir un avantage concurrentiel, elles le feront“, déclare Mark Cuban, qui ajoute : “Les blockchains qui en prennent conscience survivront.

Pour Mark Cuban, les contrats intelligents joueraient un rôle clé. Il s’agit d’algorithmes qui s’exécutent directement sur un réseau de crypto-monnaies par le biais de ce que l’on appelle une machine virtuelle. Les réseaux actuels qui facilitent l’exécution de contrats intelligents comprennent notamment Solana, BNB Chain, Terra, Cardano et Ethereum.

L’entrepreneur considère qu’il est important de développer des SaaS (Software as a Service) où toute la charge opérationnelle repose entièrement sur un réseau de crypto-monnaies décentralisé et non sur des serveurs centralisés.

Mark Cuban clôt le fil de discussion en soulignant que “nous n’avons pas besoin de NFT ou de DeFi sur chaque blockchain. Nous n’avons pas besoin de ponts pour déplacer les NFT entre les chaînes“, ceci en relation avec le récent boom de ce type de produit.

Un bon exemple de ce que souligne Mark Cuban est ce qui se passe avec les réseaux dits Ethereum Killer qui cherchent à détrôner la deuxième plus grande monnaie en capitalisation boursière en copiant son fonctionnement (machine virtuelle et contrats intelligents). Cependant, ils finissent par développer leurs propres problèmes, tels que les solanes et les saturations.

Le potentiel que Mark Cuban voit dans le Bitcoin et l’Ethereum

Mark Cuban maintient une position assez favorable à l’égard du Bitcoin et de l’Ethereum. En 2021, l’investisseur a révélé que son portefeuille était composé de 60 % de bitcoins et de 30 % d’Ethereum. Il a même investi dans la chaîne latérale d’Ethereum, Polygon.

L’engouement pour ces crypto-monnaies a même conduit Mark Cuban à comparer leurs rendements à ceux d’actifs financiers tels que l’indice S&P500, dont la performance sur la dernière décennie a été nettement inférieure.

À propos de l’auteur, Miss Ethereum

Miss Ethereum est fan de Defi et de métavers, elle se concentre sur le blogging et l'éducation des autres sur les monnaies numériques et la réalité virtuelle.