L’Union européenne interdit la fourniture de services cryptographiques à la Russie

  • L'UE a annoncé des sanctions contre la Russie qui interdiront la fourniture de tous les portefeuilles et comptes de crypto-monnaies.
  • Jusqu'à aujourd'hui, les portefeuilles russes détenant moins de 10 000 € étaient exemptés de sanctions similaires sur les crypto-monnaies.
  • Le dernier lot de sanctions de l'UE impose également des limites aux importations et aux exportations, aux équipements militaires et aux prix du pétrole.

L'Union européenne a imposé des qui interdiront aux européennes de fournir pratiquement tous les services de cryptomonnaies aux Russes.

La Russie face à l'interdiction des crypto-monnaies

Le 6 septembre, l'UE a annoncé son huitième train de sanctions contre la en réponse à l'invasion et à l'annexion en cours de l'.

Le site du Conseil de l'UE décrit la nouvelle politique comme « une interdiction totale de la fourniture de portefeuilles, de services de compte ou de garde aux personnes et résidents russes, quelle que soit la valeur totale de ces -actifs. »

Une déclaration distincte publiée par le Commission européenne indique que des restrictions connexes avaient été mises en place avant aujourd'hui, mais que les portefeuilles contenant moins de 10 000 € avaient été exemptés de ces sanctions.

L'annonce d'aujourd'hui ne nomme que les  » portefeuilles de crypto-actifs, les comptes ou les services de garde  » parmi les services qui ne peuvent être proposés aux utilisateurs russes. Cependant, il semble que les échanges de crypto-monnaies, les courtiers et les services de paiement seront couverts par l'interdiction en tant que services basés sur des comptes.

Le train de sanctions contient également des interdictions sans rapport avec les crypto-monnaies. Plus précisément, il vise à restreindre les importations et les exportations russes, à limiter le mouvement des équipements militaires et à mettre en œuvre un plafonnement des prix des exportations de pétrole russe.

La Commission européenne a déclaré que les sanctions « s'avèrent efficaces » pour limiter la capacité de la Russie à fabriquer et réparer des armes. Elle a également exprimé son soutien à l'Ukraine.

La Russie, pour sa part, a tenté de lever ses propres restrictions sur l'utilisation des crypto-monnaies. Cette semaine, le ministère russe des Finances a annoncé son intention d'autoriser les règlements internationaux en crypto-monnaies pour la plupart des secteurs. Le pays est ouvert à cette possibilité depuis au moins le mois de mai.

Il n'est pas clair si les sanctions d'aujourd'hui vont limiter ces plans, car la Russie peut prévoir de faire des transactions en crypto en dehors de l'UE.

4.3/5 - (7 votes)

Paul Laurent

Paul est un passionné de FinTech, de RV et du . Sa passion pour la et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :