Otherside, la très attendue plateforme de jeux métavers des créateurs du Bored Ape Yacht Club, est ouverte au public !

Samedi, le jeu développé par Yuga Labs a invité 4 300 joueurs – appelés “Voyagers” – à une première démonstration technique et à une visite de la plateforme en ligne immersive dans laquelle naviguent des avatars de singes. Tous les joueurs d’Otherside devront embarquer ou visionner l’un de ces “premiers voyages” pour pouvoir participer au jeu, qui n’a pas encore été entièrement lancé.

Les 4 300 joueurs qui ont pris part à l’excursion numérique d’hier dans le “marais biogénique” qui constitue le centre d’Otherside étaient tous titulaires d’un “Otherdeed“, c’est-à-dire d’un titre de propriété sur une parcelle de terrain numérique au sein de la plateforme. Dans un litepaper publié peu après le First Trip d’hier, les développeurs d’Otherside ont annoncé que seuls les propriétaires d’Otherdeeds et les “développeurs tiers sélectionnés” seront autorisés à participer au jeu pendant sa première phase.

Selon le litepaper, la “Phase 1” verra les propriétaires d’Otherdeed naviguer dans Voyager’s Journey, un jeu narratif en 11 parties “autour d’un mystérieux Obélisque apparu dans l’univers d’Otherside“. Au cours de la phase 1, les propriétaires d’Otherdeed pourront contribuer à la construction de la plateforme et façonner ses capacités de base en tant que co-développeurs, via l’Otherside Development Kit, la suite d’outils de création de la plateforme.

Nous croyons en l’extraordinaire pouvoir de la communauté et avons vu de première main comment elle peut être une force significative pour le bien de cette industrie“, indique le litepaper. “Nous souhaitons encourager, responsabiliser et reconnaître l’expression, la créativité et l’ingéniosité de la communauté des contributeurs d’Otherside.”

Lire Plus  BAYC : Les NFT Otherdeed se vendent actuellement près de 4 fois le prix du mint sur OpenSea !

Le litepaper réaffirme également l’engagement d’Otherside en faveur de l’interopérabilité, c’est-à-dire la capacité des actifs numériques à traverser librement les nombreux quartiers numériques, ou plateformes de jeu, qui pourraient un jour constituer le métavers navigué par les avatars. Les partisans d’un “métavers ouvert“, comme Yuga Labs, considèrent l’interopérabilité comme la clé de l’éthique d’un futur Internet démocratisé et accessible. Ces partisans se sont exprimés sur le risque posé par les méga-corporations comme Meta (anciennement Facebook), qui pourraient tenter de garder leurs offres de métavers fermement délimitées, afin de conserver le contrôle des données et des analyses des utilisateurs.

Vendredi, Gordon Goner, l’un des cofondateurs de Yuga Labs, a déclaré dans un tweet que Otherside est en concurrence directe avec les “géants” du Web2, mais a exprimé son optimisme quant au fait que “l’avenir se penchera vers le métavers ouvert et interopérable“.

Le fait qu’Otherside ne soit actuellement accessible qu’à ses propriétaires numériques le distingue des autres grandes plateformes de métavers, qui sont ouvertes à tous les internautes. Les Otherdeeds les moins chers du marché se vendent actuellement à 2,8 ETH, soit un peu moins de 3 800 dollars, selon les données de CoinGecko. Lorsque les Otherdeeds ont été lancés en avril, lors d’une vente de 24 heures qui a généré 561 millions de dollars de revenus et fortement engorgé le réseau Ethereum, ce prix plancher était de 5 800 dollars.

Lire Plus  Elon Musk recommence à manipuler les cours et boost ApeCoin comme il le faisait avec le Dogecoin

L’exclusivité et les barrières financières extrêmement élevées à l’entrée sont des éléments clés de la recette qui a fait du Bored Ape Yacht Club de Yuga peut-être la marque de NFT la plus populaire et la plus reconnaissable au monde. L’annonce d’hier souligne la tension potentielle entre cet esprit de rareté et le désir déclaré de Yuga de faire d’Otherside un élément central de la lutte pour un “métavers ouvert“.

À propos de l’auteur, Monsieur Binance

Monsieur Binance, c'est notre spécialiste, des exchanges, de la finance et la DeFI, il en connait tous les rouages et système... Il porte donc particulièrement bien son nom.