Poutine et le prince héritier saoudien s’allient pour donner un coup de pouce à l’économie mondiale avec les BRICS et l’Arabie saoudite

Poutine et le prince héritier saoudien évoquent une collaboration possible avec les BRICS : l'Arabie saoudite intensifie ses efforts pour rejoindre le bloc

Le président russe et le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman Al Saud ont discuté de plusieurs sujets clés lors d'un appel téléphonique vendredi dernier.

Les deux dirigeants ont exprimé leur satisfaction quant au niveau de coordination au sein de l'OPEP+ qui vise à assurer la stabilité du marché mondial du pétrole. La rencontre a également porté sur la collaboration potentielle entre l'Arabie saoudite et les BRICS, selon le service de presse du Kremlin.

Le bloc des BRICS, qui comprend le , la , l'Inde, la et l'Afrique du Sud, intensifie ses efforts pour réduire sa dépendance à l'égard du américain et travaille sur la création d'un nouveau type de . Les nations BRICS se concentrent également sur l'expansion de leur influence internationale pour contrer les actions destructrices des pays occidentaux. De leur côté, les s'inquiètent de la montée en puissance de ces pays, qui représentent un défi pour leur suprématie.

Lire Plus  Le plan de l'expansion des BRICS : tout savoir sur l'intérêt croissant pour l'adhésion de très nombreux pays

Renforcement des relations bilatérales prioritaires

Le service de presse du Kremlin a par ailleurs indiqué que la discussion entre Poutine et le prince héritier saoudien portait sur plusieurs sujets clés de leur agenda bilatéral. Les deux pays ont ainsi discuté du renforcement de leurs relations mutuellement avantageuses dans divers domaines tels que le , la coopération économique, l'investissement et l'énergie.

Il est important de souligner que l'Arabie saoudite a exprimé son intérêt à rejoindre le bloc des BRICS, dans l'optique de renforcer leur coopération et leur influence internationale. Pour rappel, l'OPEP+ est un groupe de 23 pays exportateurs de pétrole qui se réunissent régulièrement pour décider de la quantité de pétrole brut à vendre sur le marché mondial. La réduction de leur production de pétrole brut est l'une de leurs actions les plus récentes.

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :