Robinhood licencie 23 % de son personnel, invoquant un  » effondrement général du marché des crypto-monnaies « 

Le PDG de Robinhood, Vlad Tenev, a déclaré que les licenciements étaient concentrés dans les départements des opérations, du marketing et de la des programmes.

Vlad Tenev, PDG de , a informé que l'entreprise réduisait ses effectifs de 23 % supplémentaires. Pour expliquer cette décision, Vlad Tenev a cité l'environnement macroéconomique difficile, qui a lourdement pesé sur les marchés des actions et des -monnaies depuis le début de l'année.

« Nous avons constaté une détérioration supplémentaire de l'environnement macroéconomique, avec une au plus haut depuis 40 ans, accompagnée d'un vaste krach du marché des crypto-monnaies. Cela a encore réduit l'activité de négociation des clients et les actifs sous garde« , a-t-il déclaré, tout en précisant que les licenciements étaient concentrés dans les départements des opérations, du marketing et de la gestion des programmes de l'.

Lire Plus  Le régulateur de New York inflige une amende de 30 millions de dollars à Robinhood

C'est pas la première fois que Robinhood réduit son personnel cette année. En avril, la société a a d'abord réduit 9 % de ses 3 800 employés dans le but de réduire les coûts et d'améliorer l'efficacité. ès ces dernières réductions, Robinhood compterait encore 2 662 employés.

L'inflation galopante et les hausses de taux d'intérêt de la ont écrasé les actifs à risque au cours du premier semestre de 2022. Les actions technologiques à forte croissance et les crypto-monnaies, qui ont généralement reçu les volumes d'échange les plus élevés de la part des utilisateurs de Robinhood, ont eu de très mauvais rendement cette année, un facteur qui pourrait contribuer aux difficultés financières de l'application de tradding.

Vlad Tenev a terminé sa note en assurant tous les employés concernés qu'ils auraient la possibilité de rester employés par Robinhood jusqu'au 1er octobre 2022, tout en recevant leur salaire et leurs avantages habituels.

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :