Sam Bankman-Fried, fondateur d’FTX, cherche à échapper à la justice américaine : découvrez comment !

Sam Bankman-Fried, l'ancien PDG de la plateforme d'échange de -monnaies FTX, se bat actuellement devant un tribunal américain pour obtenir l'abandon de plusieurs accusations portées contre lui ès son extradition depuis les Bahamas. Ses avocats invoquent un manque de consentement des autorités bahaméennes pour ces charges supplémentaires. Découvrons ensemble les tenants et aboutissants de cette affaire qui fait grand bruit dans le monde de la crypto-monnaie.

Sam Bankman-Fried fait pression sur la justice pour l'abandon des charges post-extradition

Les avocats représentant Bankman-Fried (SBF), cofondateur et ex-PDG de l'échange de crypto-monnaies FTX, ont déposé lundi une série de requêtes devant un tribunal fédéral de Manhattan. Ils demandent l'abandon de plusieurs accusations criminelles portées contre leur client.

Selon eux, les charges déposées après l'extradition de SBF vers les États-Unis sont invalides, car les procureurs n'ont pas obtenu le consentement approprié du gouvernement bahaméen, rapporte . Ils demandent au juge américain Lewis Kaplan de les abandonner.

Les accusations contre Sam Bankman-Fried : une fraude de plusieurs milliards de dollars

L'entrepreneur en crypto-monnaies de 31 ans est accusé d'avoir orchestré un schéma de fraude de plusieurs milliards de dollars envers les investisseurs par le biais de FTX, qui était l'une des plus grandes plateformes de de crypto-monnaies avant de déposer le bilan en novembre 2022, en raison de problèmes de liquidité.

Lire Plus  FTX : Sam Bankman-Fried a reçu 1 milliard de dollars de prêts personnels d'Alameda Research, aujourd'hui envolés !

Les autorités américaines affirment également que SBF a détourné des fonds de ses clients, notamment pour acheter des biens immobiliers et augmenter les transactions via son fonds spéculatif en crypto-monnaies . Environ un mois après le dépôt de bilan, il a été arrêté dans la capitale bahaméenne, Nassau, où il résidait.

L'extradition controversée de Sam Bankman-Fried

Sam Bankman-Fried a consenti à une extradition simplifiée vers les États-Unis. Ses avocats soutiennent qu'il a conservé ses droits en vertu de la loi sur l'extradition et qu'il ne peut être jugé pour des accusations autres que celles pour lesquelles il a accepté d'être extradé. Ils ont déclaré :

« M. Bankman-Fried a consenti à être jugé uniquement pour les accusations de l'acte d'accusation initial pour lesquelles le gouvernement des Bahamas a accepté l'extradition. »

De nouvelles accusations et un procès en octobre

Depuis son arrivée aux États-Unis, les procureurs ont déposé deux actes d'accusation supplémentaires dans l'affaire, portant le nombre total d'accusations à plus d'une douzaine. Parmi celles-ci figurent une violation de la sur le financement des campagnes électorales et plusieurs autres chefs d'accusation de fraude.

Lire Plus  Sam Bankman-Fried est différent de Bernie Madoff, mais finit toujours en Ponzi

« Après le retour de M. Bankman-Fried dans ce pays, le gouvernement a dépassé l'acte d'accusation initial, non pas une fois, mais deux fois, ajoutant illégalement plusieurs nouvelles accusations sans obtenir au préalable le consentement exprès du gouvernement bahaméen« , ont précisé ses avocats. Toutefois, selon les documents judiciaires, les procureurs américains ont informé les autorités bahaméennes avant de lever le secret de ces actes d'accusation.

Sam Bankman-Fried plaide non coupable et prépare sa défense

SBF a plaidé non coupable de toutes les accusations et devrait être jugé en octobre. Ses avocats tentent également d'obliger la nouvelle direction d'FTX à lui remettre certains documents. Ils accusent le nouveau PDG de l', John Jay Ray, d'agir en tant que « porte-parole public du gouvernement en continuant à faire des remarques désobligeantes » à propos de Sam Bankman-Fried.

Cette affaire suscite l'attention du monde de la crypto-monnaie et il sera intéressant de suivre les développements et les rebondissements qui ne manqueront pas de survenir dans les prochains mois. Restez connecté·e·s pour ne rien manquer de cette saga judiciaire captivante.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :