Selon le PDG de Tron, le Sri Lanka est désormais officiellement en mode DAO

La crise économique au Sri Lanka attire l’attention du monde entier. La communauté de l’écosystème blockchain propose quelques solutions à un pays qui a connu la violence et le chaos politique.

Justin Sun, fondateur du réseau Tron et PDG, a répondu qu’il avait quelques idées pour sauver la nation insulaire de la faillite et a suggéré une organisation autonome décentralisée (DAO) dans ce cadre.

De nombreuses personnes se demandent ce qu’il faut faire dans un pays qui est dans la tourmente. Sun a tweeté : “Le Sri Lanka est officiellement en mode DAO“, ce qui fait référence à ce qui se passe lors des votes DAO.

Le développeur a reçu des réponses de centaines d’utilisateurs du réseau de micro-messagerie. Certains désapprouvent l’idée tandis que d’autres l’encensent. Certains approuvent le fait qu’il est possible pour une organisation décentralisée de remplacer la banque centrale et le gouvernement d’un pays.

Cette proposition intervient après la déclaration de faillite de la nation. Hier, le président du Sri Lanka, Gotabaya Rajapaksa, et le premier ministre, du Sri Lanka, ont accepté de démissionner. Ce fut la journée la plus chaotique depuis des mois de troubles politiques dans l’histoire du pays.

La constitution du Sri Lanka stipule que le président du pays peut démissionner et que le premier ministre prend la relève. Cependant, Ranil Wickremesinghe, le président sortant, a annoncé qu’il allait également démissionner. Cela signifie que le président du parlement peut prendre le relais. La transition du pouvoir ne suffira pas à calmer les milliers de manifestants qui sont fatigués des mauvaises décisions politiques.

Lire Plus  Le Bitcoin une solution pour le Sri Lanka après sa faillite annoncée ?

Une DAO pourrait prendre en charge la gouvernance du Sri Lanka.

Il est peu probable, mais pas impossible qu’une DAO le fasse. Ce serait un cas rare dans le monde. Cependant, le tweet a été isolé des événements réels.

Pour comprendre si une DAO pourrait assumer la gouvernance des affaires d’un pays, nous devons d’abord définir ce que cela signifie. Il s’agit d’une entité numérique qui fonctionne sur la base d’un système de règles préalablement codifiées via des smart contracts ou la blockchain.

Nous pouvons alors voir les DAO comme une nouvelle structure organisationnelle basée sur la technologie blockchain et fonctionnant dans une coopérative qui fonctionne avec des crypto-monnaies.

Les DAO, dans leur forme la plus simple, sont des groupes qui travaillent ensemble pour atteindre un objectif commun, comme la gestion d’un projet ou l’investissement dans des startups.

Bien qu’il n’y ait pas eu de premier dirigeant officiel d’un pays entier, de nombreuses personnes sur Twitter pensent que l’une de ces organisations serait la meilleure pour gouverner le Sri Lanka. Ils pensent également que le bitcoin serait un excellent moyen de résoudre les problèmes de gouvernance et d’économie du pays.

Cela nécessiterait une réforme constitutionnelle ainsi qu’une refonte de nombreuses lois au Sri Lanka. Dans les circonstances actuelles, il est impossible pour une DAO de prendre en charge la gouvernance du pays.

Ce qui se passe au Sri Lanka sera reproduit dans le monde entier“. Un utilisateur de Twitter affirme que le bitcoin sera la nouvelle monnaie.

Lire Plus  Le Bitcoin une solution pour le Sri Lanka après sa faillite annoncée ?

Certaines personnes comparent également la situation au Sri Lanka avec le Venezuela, l’Argentine et d’autres pays qui ont largement adopté le bitcoin.

À propos de l’auteur, Miss Ethereum

Miss Ethereum est fan de Defi et de métavers, elle se concentre sur le blogging et l'éducation des autres sur les monnaies numériques et la réalité virtuelle.